Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Réglementation de la médecine traditionnelle : le projet de loi sur la table du Conseil d’Etat - 04/09/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le projet de loi portant réglementation de l’exercice de la médecine traditionnelle est de nouveau agité par les partenaires de la médecine traditionnelle. Ces derniers estiment que ce texte est nécessaire et vital pour réglementer ce secteur. En effet après plusieurs concertations et études des initiateurs composés de tradipraticiens, ONG, partenaires et l’Etat ; le projet a attéri sur la table du Conseil d’Etat. L’information a été rendue publique hier, mercredi par le Dr Henriette Cécile Diop, chef du bureau de la médecine privé, du travail et de la médecine traditionnelle au ministère de la Santé et la Prévention. C’était à l’occasion d’une rencontre organisée sur la question à Enda Tiers Monde, à Dakar.

Le projet de loi portant réglementation de la médecine traditionnelle sera-t-il enfin voté au Sénégal ?

Vu le temps que dure le débat sur la question semble avoir son sens. Pourtant ce projet de loi vise simplement à sécuriser les millions de personnes faute de moyens ou pas, qui font de plus en plus recours à cette forme de pratique sans qu’on sache qui est qui et qui fait quoi. Toutes choses qui continuent à animer le débat entre la presse et les différents acteurs de ce secteur. C’était à l’occasion d’une rencontre d’échange sur cette problématique dans les locaux de Enda-Tiers Monde à Dakar.

A en croire le Dr Henriette Cécile Diop du ministère de la Santé, il y a déjà un engagement politique de l’Etat sur la médecine traditionnelle relatif par exemple à la tenue d’un conseil interministériel pour l’adoption d’une véritable politique liée à la pratique, la création d’un bureau au ministère de la Santé et de la prévention et un forum pour l’élaboration de l’avant-projet de loi.

Sans compter, selon elle, du plan stratégique 2007 à 2010 et la valorisation des résultats de recherche en matière de médicaments ainsi que la formation des tradipraticiens. Pour ce qui concerne le projet de loi, le Dr Diop estime que le blocage ne se situe pas au niveau du ministère de la Santé, qui après rectificatif du projet de loi est déposé au Conseil d’Etat.

Le projet de loi, selon elle, est relatif à l’exercice de la Médecine traditionnelle, des dispositions générales, les droits et devoirs des tradipraticiens et les sanctions prévues.

Quant à Mamadou Bâ, représentant les tradipraticiens, il y a urgence à accélérer le projet de décret réglementant la médecine traditionnelle en vue d’accompagner les tradipraticiens pour l’accès aux soins des populations. D’autres débats ont été abordés sur la collaboration entre la médecine moderne et traditionnelle, le rôle des tradipraticiens dans les soins de santé primaires ainsi que les défis et enjeux qui les interpellent.

par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !