Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Recul du paludisme dans la région de Dakar : la vérité des chiffres - 26/09/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le paludisme, maladie qui fait le plus de victimes en Afrique subsaharienne, est en train de reculer dans la région de Dakar. Des études ont révélé que même si le mal continue à affecter les populations, l’effectif des paludéens entre 2007 et 2008 a bien faibli. Le net recul de la mortalité entre l’année dernière (259 cas de décès contre 10 cas sur les patients en hospitalisation pour 2008) tend d’ailleurs à le confirmer.

Le Sénégal est-il en voie d’atteindre les Objectifs du millénaire en matière de santé avec le recul notable des atteintes dues au paludisme, à la tuberculose et au Sida, des maladies qui font des ravages dans les pays africains ? En tout cas, dans la lutte contre la malaria, les chiffres rendus publics par le Programme national de lutte contre le Paludisme (Pnlp) ont révélé qu’un grand pas a été franchi dans la région de Dakar. Ces études montrent ainsi qu’en 2007, notamment dans la période d’avril à juillet, 109.658 cas de paludisme ont été enregistrés au niveau des formations sanitaires. Ce qui donne 28.568 cas confirmés chez les enfants âgés de moins de cinq ans, 77.704 cas pour ceux de plus de cinq ans et 3386 cas chez les femmes enceintes.

Comparées aux statistiques de 2008, toujours dans la même période et au niveau des formations sanitaires, ces études ont révélé une baisse considérable dans ces différentes tranches d’âges avec seulement 3732 cas enregistrés. Parmi ceux-ci, on note 953 cas parmi les enfants âgés de moins de cinq ans, 2549 cas au niveau des enfants de plus de cinq ans et seulement 230 cas chez les femmes enceintes.

Concernant la situation des malades hospitalisés en 2007 et 2008, toujours entre les mois d’avril et de juillet, une baisse notable de la malaria a été constatée. En 2007, 1662 cas de palu ont été recensés avec 104 cas chez les enfants de moins de cinq ans et 1231 cas pour ceux de plus de cinq ans. Les femmes enceintes, elles, n’étaient que 327. Dans la même dynamique, une large baisse pour les cas de décès en hospitalisation a été enregistrée dans la région de Dakar. Selon les mêmes sources ainsi, 259 décès ont été comptabilisés, en 2007, dont 8 chez les enfants de moins de 5 ans alors que les patients âgés de cinq ans et plus ont enregistré 250 cas de décès.

Un seul cas d’atteinte mortelle dû au paludisme sera noté au niveau des femmes enceintes. Les chiffres de 2008 par contre, toujours entre avril et juillet, ont révélé 4 cas de décès dûs au paludisme chez les enfants de moins de 5 ans, 6 cas de décès pour les patients âgés de cinq ans et plus. Quant aux femmes enceintes, elles ont été largement préservées avec 0 cas de décès enregistré.

Par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !