Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du col de l'utérus et VIH/Sida : le Dr Ibra Ndoye sonne l'alerte - 10/11/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« Nous ne devons pas seulement lutter contre l'infection à Vih. En matière d'infections sexuellement transmissibles, outre le Vih, il existe le virus (papilloma) qui est responsable du cancer du col de l'utérus. Ce cancer qui atteint les femmes est très mortel en Afrique. Malheureusement, l'on oublie aujourd'hui la mortalité liée à ce type de cancer ». Ce constat a conduit vendredi dernier, le Dr Ibra Ndoye, secrétaire exécutif du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS), à tirer la sonnette d'alarme sur ce fléau silencieux qui tue de plus en plus les femmes africaines. C'était au cours du lancement officiel de la semaine nationale « Femme-Sida ».

Vendredi dernier, lors de la cérémonie de lancement de la semaine nationale « femme Sida », tenue à l'hôtel de ville de Dakar, le cancer du col de l'utérus a constitué le centre du message délivré par le Dr Ibra Ndoye, secrétaire exécutif du Comité national de lutte contre le Sida (Cnls).

Au cours de cette rencontre dont la dynamique restait ancrée autour de la campagne de lutte contre le VIH Sida, l'ampleur du cancer de l'utérus dont souffrent atrocement beaucoup de femmes africaines a été dégagée de manière alarmante. Il ressortait ainsi de l'intervention du Dr Ndoye que le cancer du col de l'utérus est non seulement une maladie à forte morbidité mais encore un mal dont le traitement coûte cher et les soins insupportables pour la gent féminine africaine en général.

Selon le spécialiste du Sida, il demeure dès lors urgent de rappeler aux gouvernants africains que la réalisation concrète des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ne consiste pas seulement sur le plan de la santé à réduire uniquement la mortalité maternelle. La lutte contre le cancer du col de l'utérus reste un enjeu majeur pour la promotion des ressources liées au genre. « Autant donc parler du cancer du col de l'utérus comme du cancer du sein et de rappeler la nécessité pour les populations de faire davantage attention aux infections sexuellement transmissibles globalement », a ajouté le professeur Ndoye.

L'autre grand défi à relever pour atteindre les Omd, notamment en ce qui concerne la réduction de la mortalité maternelle et infantile, c'est la réduction de la transmission mère-enfant du Vih. Sur ce point, le Dr Ndoye a mis en exergue la nécessité de faire dépister toutes les femmes enceintes tout en enrayant la réticence des hommes pour effectuer cette opération stratégique.
Pour le spécialiste du Vih/Sida, il est ainsi important de souligner que « si on veut atteindre ces objectifs visés, il nous faut agir efficacement sur toutes les Infections sexuellement transmissibles et gérer la lutte contre le Sida et les infections ensemble, dans un contexte plus globalisant de la santé de reproduction. En y impliquant tous les secteurs notamment les femmes, les jeunes, la société civile et le secteur privé qui doivent faire en sorte que cette approche multisectorielle soit performante. »

La cérémonie de lancement de la semaine nationale « Femme-Sida » qui a mobilisé une large couche de femmes s'est déroulée en présence des autorités sanitaires, des parlementaires, des associations de sensibilisation et du représentant du ministre de la Famille qui a partagé les différents axes retenus pour mieux cerner et combattre le Vih/Sida sous toutes ses formes.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !