Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

MBOUR - Prise en charge des orphelins du Sida : le CNLS offre 11 millions au département - 03/12/2008 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) a octroyé une bourse d’une valeur de 11 millions de francs Cfa aux orphelins et aux enfants dont les parents sont porteurs du VIH/Sida. L’annonce a été faite avant-hier à Mbour par le secrétaire exécutif du CNLS, lors de la Journée mondiale de lutte contre le Sida.

Selon Dr Ibra Ndoye, cette enveloppe financière est tirée d’un programme d’un milliard de francs Cfa. «Le programme concerne tout le territoire national. Les 500 millions de francs Cfa vont être injectés en 2009/2010. Les onze millions offerts au département de Mbour concernent les districts sanitaires de Popenguine, Thiadiaye, Joal et Mbour. Cette aide financière vise uniquement la première phase, d’autres sont prévues pour le département», soutient-il.

Le président de la Délégation spéciale de la commune de Mbour, quant à lui, s’insurge contre le taux élevé de prévalence du Sida sur la Petite Côte. Il prône ainsi, une nouvelle stratégie pour lutter contre cette pandémie et une meilleure prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida. «Au regard des statistiques dressées par des spécialistes et qui tournent autour de 2,2 % dans le département de Mbour contre 0,7 % au niveau national, il faut définir de nouvelles orientations qui vont concourir à la réduction de ce taux de prévalence», estime Serigne Fall.

La célébration de cette journée a été marquée par la présence d’élèves venant d’autres établissements des villages environnants.
Correspondant

Par Assane DEME

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !