Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Persistance des crises dans les structures hospitalières : le Sutsas accuse l’Etat et prépare sa riposte - 23/12/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les hôpitaux du Sénégal vont mal. C’est du moins le constat du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas). En conférence de presse hier, lundi 22 décembre, au siège de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas), les militants du Sutsas sont montés au créneau pour dénoncer les conditions lamentables dans lesquelles se trouvent les structures sanitaires du pays.

Des conditions liées, selon les syndicalistes aux arriérés de salaires, au non-paiement des dettes des hôpitaux, au non-respect des engagements pris par l’Etat dans le cadre du protocole d’accord du 23 janvier 2008 …etc Selon Mbalo Dia Thiam, Secrétaire général du Sutsas, les hôpitaux du pays sont « asphyxiés par le poids d’une dette estimée à 15 milliards, quatre mois d’arriérés de paiement de salaires, des infirmiers contractuels qui sont devenus des chefs de postes de santé (Icp) en zones difficiles, deux trimestres de motivation non encore payées pour l’ensemble du personnel de la santé et de l’action sociale alors que la promesse en avait été faite lors d’une rencontre de signature de convention entre Ecobank et le Ministère du budget de l’époque sous Ibrahima Sarr, en présence du ministre de la santé, et de son collègue de la Fonction Publique », entre autres.

A en croire le patron des travailleurs du syndicat majoritaire de la santé, la dette des hôpitaux est liée au déficit d’exploitation de ces structures parce que les recettes ne couvrent pas toutes les dépenses de ces structures. C’est pourquoi, ajoute-t-il, « Nous revendiquons les dettes des hôpitaux et si celles-ci ne sont pas payées, les hôpitaux ne fonctionneront plus. »

« Il faut que l’Etat paie les dettes avant de procéder à des vérifications par rapport à l’existence de ces dettes. » a-t-il exigé. Et Mballo Dia Thiam d’indiquer que la dette globale des hôpitaux du Sénégal s’élevait à quelque 15 milliards de FCfa. « Les hôpitaux du Sénégal sont asphyxiés par le poids d’une dette estimée à 15 milliards de FCfa que le gouvernement avait promis de payer depuis le 23 janvier 2008 », a-t-il alors dit.

Face à cette situation des hôpitaux jugée plus que « lamentable » et qui “se traduit par des débrayages des grèves et des récriminations diverses de la population, faisant des établissements sanitaires de véritables murs de lamentations", les syndicalistes du Sutsas appellent « à la mobilisation pour l’organisation des sit-in sur le plan national, au niveau de toutes les agences d’Ecobank pour le paiement à date échue des motivations mais aussi au niveau de toutes les structures sanitaires pour exiger du gouvernement le paiement de la dette hospitalière, des arriérés de salaires et des indemnités d’itinérance. »

Dans la même foulée, les membres du Sutsas ont invité les autorités au respect des clauses des Accords du 23 janvier 2008, relatifs notamment à la révision générale du statut du personnel des établissements publics de santé (EPS) et l’érection des centres de santé en hôpitaux. Pour finir, le Sutsas a salué la coalition entre l’Unsas et les associations consuméristes pour la défense du pouvoir d’achat et a invité le Gouvernement à aller dans le sens de la baisse conséquente du prix de l’électricité, seule gage pour l’heure de la paix sociale dans le paix.

Par Mamadou Amadou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !