Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital principal de Dakar : la maternité sera fermée à partir de janvier 2009 - 19/12/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Hôpital Principal de Dakar constamment en réfection pour prévenir les intempéries verra sa célèbre maternité fermée à partir du mois de janvier prochain. Le Japon a déjà octroyé plus de 500 millions FCFA pour sa réfection. La révélation émane du Médecin-Colonel Boubacar Wade, directeur de l’Hôpital. C’était lors de la visite du Ministre d’Etat ; ministre des Forces Armées, Bécaye Diop.

« En janvier prochain, une partie de la maternité de l’Hôpital sera fermée. Le Japon a déjà donné un financement de plus de 500 millions FCFA pour sa réfection », a révélé le Médecin-Colonel Boubacar Wade, directeur de l’Hôpital Principal. Il a cette révélation lors de la visite mardi dernier du Ministre d’État, Ministre des Forces Armées, Bécaye Diop. Malgré sa satisfaction par rapport à cet acquis financier, le Médecin-Colonel Boubacar Wade a reconnu les désagréments que cette nouvelle situation va causer aux populations de Dakar, surtout pour celles de la banlieue où beaucoup de femmes souhaitent y effectuer leur accouchement.

Il faut signaler que la maternité de l’Hôpital Principal a acquis une grande renommée auprès des populations. Selon le Directeur de l’Hôpital qui s’est fondé sur les chiffres fournis par le système d’information interne de son institution, l’Hôpital Principal enregistre annuellement près de 21,5 % d’accouchements dont 15 % par la césarienne. Ce qui démontre la probité de ses services et le professionnalisme de ses agents.

En plus de la maternité, il y a une également urgence à réfectionner la Pédiatrie de l’Hôpital qui date de très longtemps. Son directeur de service n’a pas manqué l’occasion de le souligner d’ailleurs au Ministre des Forces Armées, même s’il a salué le geste de la Fondation Sonatel qui a offert 5 couveuses, d’une valeur de 25 millions FCFA à raison de près 5 millions FCFA chacune, selon un coopérant militaire français. Un beau geste que bon nombre de sociétés de la place devrait imiter pour sauvegarder le bien-être de cet outil social reconnu pour sa performance.

Par Cherif FAYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !