Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le cancer du col de l’utérus : Un nouveau vaccin testé sur 340 filles donne des résultats positifs - 26/02/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le nombre de femmes victimes de cancer du col de l’utérus pourrait diminuer dans les prochaines années, si le nouveau vaccin mis en place devient accessible. La lutte contre le cancer du col d’utérus vient de franchir une nouvelle étape avec la mise en place d’un nouveau vaccin dénommé Papilloma Humain (HPV). L’information a été donnée hier par le Pr Papa Salif Sow, du Centre régional de recherche et de formation à la prise en charge clinique du Chu Fann (Crcf). Il s’exprimait à l’occasion d’une journée portes ouvertes organisée dans le cadre des « 17èmes journées médicales » de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Le Pr Papa Salif Sow a affirmé que ce vaccin est extrêmement efficace parce que les tests effectués sur 340 filles ont donné des résultats satisfaisants.

Ce nouveau vaccin contre le cancer du col de l’utérus permettrait de sauver plusieurs milliers de femmes. Car, toutes les deux minutes, une femme meurt quelque part dans le monde du cancer du col de l’utérus, selon les statistiques.

Mais, ce vaccin, malgré sa validation, n’est pas encore disponible dans les laboratoires sénégalais. Les chercheurs sont en train de se battre pour qu’il soit disponible dans notre pays et à un coût financier abordable. Ils comptent sur la collaboration et le soutien du ministère de la Santé et de la Prévention, ainsi que sur celui des laboratoires.

Dans les différentes présentations, les chercheurs du centre ont fait le point sur les recherches pour l’accompagnement des patients sous traitement antirétroviral. Le Pr Papa Salif Sow a reconnu que les patients, qui sont sous un tel traitement, sont confrontés aux problèmes de résistance. Cependant, notre interlocuteur minimise et plaide pour l’accompagnement du patient. Parce que le Sénégal dispose des molécules permettant une bonne prise en charge d’éventuels cas de résistance du virus du Vih/Sida.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !