Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Amélioration de la qualité technique des soins : L’hôpital Principal se dote de nouvelles infrastructures - 26/02/2009 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Président de la République, Abdoulaye Wade a procédé hier mercredi 25 février à l’inauguration de l’Unité de production d’oxygène, l’unité de soins intensifs et le service de réanimation médicale hémodialyse. La dotation de ces nouvelles infrastructures entre dans le cadre d’une démarche d’amélioration du plateau technique de l’hôpital. Une initiative de la structure sanitaire qui selon le directeur le Colonel Babacar Wade « est appuyée et réalisée par les autorités sénégalaises. »

Ces infrastructures d’un montant global de deux milliards permettront de prendre en charge correctement les urgences médicales et chirurgicales comme définies dans la mission de service publique de l’hôpital, dans l’agglomération de Dakar mais aussi sur le plan national, international et sous régional. A cet effet, Abdoulaye Wade dira que « cet équipement permet non seulement de régler le besoin en oxygène de l’hôpital mais aussi assuré l’autonomie. » Et d’ajouter « la solidarité doit régner dans les hôpitaux. Il n’est plus question que les malades souffrent par faute de moyens. Les communes doivent prendre en charge leurs contribuables . » Par ailleurs, le Président de la République a avancé l’idée de la réforme hospitalière. « Ma vocation soutient-il, c’est de reformer le système médical sénégalais. Je suis en train d’envisager des hôpitaux modernes dans chaque département. Ces hôpitaux pourront être connectés ou avoir des connexions au niveau des communautés rurales pour que les malades puissent être traités au niveau local ».

Quant au directeur de l’hôpital, le Colonel Wade il estime que « les dépenses en oxygène nous coûtaient 400 millions de francs par an. Et avec ce central à partir de 2009 nous pourrons faire une économie de 300 millions. » « En plus de subvenir à nos besoins en oxygène pour le traitement des malades, nous pourrions également venir en aide aux autres hôpitaux qui en auront besoin », a-t-il déclaré.

Par Mamadou Amadou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !