Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Centre national de transfusion sanguine : la grève des agents plonge les hôpitaux dans la pénurie - 02/04/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les agents du Centre national de transfusion sanguine observent quotidiennement un sit-in de deux heures depuis 17 jours. Des arrêts de travail qui ont entraîné un manque de sang qui n’est pas sans conséquences sur les hôpitaux. Les agents de centre national observent tous les jours de 10 heures à midi un sit-in et ne font plus des collectes à l’extérieur de leur service. Ces arrêts de travail sont aujourd’hui à l’origine de la pénurie.

« Nos services ne fonctionnent pas à plein régime depuis le 17 mars. Nous avons des problèmes avec nos fournisseurs. Nous connaissons toujours des ruptures de sang, de poches, des petits consommables. Nous voulons que l’Etat paie nos créances pour améliorer le fonctionnement de ce centre indispensable pour le système sanitaire du Sénégal », a laissé entendre le Secrétaire général de la section Syndicat unique des travailleurs de la Santé et de l’Action sociale, (Sutsas), Saliou Ndiaye.

Ici, les agents entrevoient la probabilité pour la structure de ne pas pouvoir honorer les dépenses incompressibles. « Si ça continue, on risque de se retrouver avec des arriérés de salaires pour les contractuels et un ralentissement de fonctionnement des services », prévient Saliou Ndiaye.

Ce dernier et d’autres agents plaident pour l’augmentation du budget de fonctionnement de ce centre qui alimente tous les hôpitaux et autres structures de Santé du Sénégal.

« Le Centre national de transfusion sanguine est indispensable pour le fonctionnement de tous les hôpitaux du Sénégal. Mais nous sommes les parents pauvres du système sanitaire du Sénégal. Depuis plus de dix ans, nous avons un budget de 90 millions Fcfa. Il n’évolue pas alors que le Centre national de transfusion du Burkina Faso a un budget d’un milliard de francs Cfa », avance Saliou Ndiaye.

Idrissa SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !