Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme et choléra : une campagne de prévention lancée en mi-juin - 04/06/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour protéger les populations contre le choléra et le paludisme, une campagne de prévention de ces maladies sera lancée dans la deuxième quinzaine du mois juin. Pour lutter contre les maladies de l’hivernage, comme le choléra et le paludisme, les agents du service d’Hygiène ont besoin de 92.297.930 Fcfa. L’argent servira à mener une lutte farouche contre les agents microbiens responsables du paludisme et du choléra. Le plan d’actions de ladite campagne sera lancé dans le département de Dakar dans la deuxième quinzaine du mois juin.

Pour réussir cette opération, un Comité départemental de développement (Cdd) a été présidé hier par le Préfet de Dakar, Ibrahima Sakho, en présence des élus locaux, du vice-président du Conseil régional de Dakar, Ousmane Badiane et du représentant du maire de la ville de Dakar.

L’objectif du plan d’actions est de réduire la densité et la longévité des populations vectorielles et des agents microbiens, d’impulser une culture de la prévention en direction des autorités, des leaders d’opinions et des communautés. Le renforcement de la surveillance du système des collectes des déchets et l’élimination des matières usées liquides, entre autre, feront partie des priorités de la campagne, a indiqué le chef de la sous-Brigade du département de Dakar, l’adjudant-major Alla Ngom.

L’année dernière, plusieurs structures privées et publiques ont contribué à cette opération de saupoudrage et de désinfection dans le département de Dakar, ce qui a permis aux agents du service d’Hygiène et à leurs collaborateurs de contenir, de maîtriser et de prévenir les épidémies du choléra et du paludisme.

Plusieurs relais communautaires ont été formés pour aider à la sensibilisation sur les techniques de prévention. Le Préfet de Dakar, Ibrahima Sakho, a invité les élus locaux à donner leurs contributions financières afin d’aider le service d’Hygiène à bien mener son plan d’actions.

L’année dernière, plusieurs communes d’arrondissement n’ont pas répondu à l’appel du Préfet de Dakar. Pour cette campagne à venir, le vice-président du Conseil régional de Dakar, le représentant du maire de la ville de Dakar et les élus locaux présents à ce Cdd ont promis de donner leurs contributions.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !