Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Sédhiou : croisade contre la morbidité et la mortalité néo natale et infantile : de la survie de l’enfant à la reconversion des mentalités - 17/06/2009 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les communautés de la région de Sédhiou se mobilisent pour combattre la morbidité et la mortalité néo-natale et infantile. Cet engagement a été réaffirmé hier mardi 16 juin, à l’occasion d’un (CDD) comité départemental de développement consacré à l’organisation des journées nationales de survie de l’enfant. Le succès de ces journées sera sans doute déterminant dans cette croisade.

A l’exemple de toutes les circonscriptions sanitaires du pays, la région médicale de Sédhiou renforce son dispositif organisationnel pour une très bonne réussite des journées nationales de survie de l’enfant. L’enjeu est de réduire considérablement le taux de morbidité et de mortalité néo-natale et infantile.

Hier mardi 16 juin, un comité départemental de développement s’est réuni à l’effet de plancher sur les questions y afférentes. « Nous avons convoqué ce CDD pour examiner dans quelle condition nous pouvons faire de ces journées un succès dans le cadre de l’approche multi sectorielle. On ne perd pas de vue que dans la région de Sédhiou, nous avons un réel problème majeur par rapport à la mortalité infanto-juvénile. Et ces journées de supplémentation en vitamine A, de déparasitage et de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées vont nous permettre de lutter efficacement contre les maladies des enfants » a déclaré le docteur Moustapha Barro, médecin chef du district sanitaire de Sédhiou.

Et d’inviter les parents à faire vacciner leurs enfants compte tenu de la qualité des services offerts par le district « il est vrai que nous avons des problèmes de réticences dans certains endroits. C’est le cas à Senghère l’an dernier où des foyers ont refusé le produit à leurs enfants prétextant des effets indésirables ; ce qui est faux. C’est pour quoi nous invitons les parents à vraiment collaborer avec les volontaires chargés de la vaccination pour le bien être des enfants ».

Ces journées qui coïncident avec la tenue des examens de l’entrée en sixième et du certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) rendent difficile la gestion du parc automobile pour l’acheminement et des produits et des vaccinateurs et des enseignants avec leurs épreuves et pas forcément une même destination.

A ce sujet, le préfet du département Mouhamadou Moctar Watt souligne qu’ « une rencontre aura lieu les prochains jours entre les acteurs de l’Education et de la santé en vue de trouver une articulation adéquate pour une très bonne mobilité des acteurs de ces deux programmes ; je suis sûr que nous trouverons une solution idoine à cela et de manière consensuelle ».

Les religieux, les médias et les groupements de promotion féminine sont également mis à contribution pour renforcer le plan de communication jusque dans les coins les plus reculés de la région.

Par Moussa Dramé

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !