Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

SIDA - Demande croissante de traitements antirétroviraux : les Africains face au défi de la résistance du Vih - 18/06/2009 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La demande croissante de traitements aux antirétroviraux en Afrique pose un défi pour l’expansion des services de dépistage, de suivi des patients et de surveillance des résistances primaires et secondaires à ces molécules. Les efforts de ces pays sont bien souvent contrariés par les difficultés à disposer de plateaux techniques et de professionnels qualifiés. Ces remarques faites par un expert de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), témoignent de la difficulté de plus en plus accrue de trouver un remède contre le Vih face à la capacité rapide de mutation et de duplication du gène.

A la lecture des propos tenus par des experts africains, alors en conclaves au Sénégal dans le cadre d’un «atelier sur le paquet de formation pilote de biologie des résistances Vih/Sida», il apparaît clair que les énergies sont aujourd’hui regroupées autour du combat contre la…solidité du virus et non son élimination.
Face aux menaces de pénuries d’antirétroviraux contre le Vih et les dégâts incalculables, liés entre autres à la résistance du Vih qui pourront en découler, pas moins de 15 pays africains ont organisé la riposte à partir de Dakar. Durant quatre jours, ils ont réfléchit afin de «renforcer les compétences des ressources humaines en vue de satisfaire les besoins des pays en matière de ressources humaines qualifiées pour la prévention et le diagnostic des résistances aux antirétroviraux».
A travers le paquet de formation que ces experts régionaux ont reçu, ils ont bénéficié de connaissances standardisées mais aussi ont été au fait de pratiques harmonisées dans le domaine de la gestion des résistances aux antirétroviraux. L’organisme mondial en charge de la santé a, sous ce rapport, apprécié «l’importance de cette volonté (des Africains) d’assurer des pratiques meilleures et harmonisées» auxquelles, il promet d’apporter tout son soutien «afin que cette volonté se renforce et se pérennise pour le plus grand bénéfice des populations africaines».

Ces rencontres ont été mises à profit par le Professeur Neal Parkins pour persuader les participants du danger que constitue la résistance chez les personnes vivant avec le Vih. Puisque la résistance est intrinsèque au virus, il a plaidé pour le renforcement des politiques nationales de santé publique et leur orientation vers le recrutement suffisant de personnels et l’approvisionnement en antirétroviraux, surtout de qualité. Car, une situation de rupture peut toujours causer des désagréments au niveau du traitement. Lequel, rappelle-t-on, se fait à longue échelle.

A propos du Sénégal, des assurances ont été données par rapport à l’autosuffisance en antirétroviraux. Selon sa représentante à cet atelier, le professeur Ndèye Coumba Kane de l’hôpital Aristide Le Dantec, notre pays est, pour le moment, à l’abri d’une telle éventualité.

Par Aly FALL

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !