Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Opération de la hernie : Le Sénégal va bénéficier d’un appui, annonce Dr Philippe Chastan - 02/02/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour sa XI session, la Société française de chirurgie Laparoscopique a organisé, pendant deux jours, un congrès, à Paris. Des centaines de médecins venus de France et du monde y ont pris part. Parmi eux, le Docteur Philippe Chastan, un ami du Sénégal, pour avoir séjourné plusieurs fois dans la région de Tambacounda et plus particulièrement à l’hôpital de Ninéfetcha de Kédougou, un des projets de l’épouse du Chef de l’Etat, Mme Viviane Wade.
Selon ce spécialiste de la chirurgie digestive et de la paroi abdominale, chirurgie coelioscopique, les patients sénégalais méritent d’être soutenus pour qu’ils bénéficient de faveur pour les opérations en hernie inguinale. « Nous avons constaté que cette maladie gênent beaucoup de personnes en Afrique et plus particulièrement au Sénégal et, dans ce cadre, nous avons décidé de l’appuyer », a déclaré Dr Chastan. Il a annoncé qu’il a saisi une société française qui fournit la prothèse à l’Afrique à 30 euros l’unité (environ 20 000 FCFA), un prix abordable pour le Sénégal.
Ce médecin, qui s’est déjà rendu au Mali et au Burkina Faso, souhaite avoir un interlocuteur dans notre pays pour voir comment former les jeunes médecins, pour leur transmettre les techniques d’utilisation de la prothèse. Il s’agit d’un voile de nylon qui permet au patient de ne plus être ennuyé. « Dès que l’opération est faite dans la journée sous anesthésie, le malade rentre à son domicile l’après-midi », a souligné le médecin français.
S’expliquant sur l’intérêt de la réunion de Paris, il a indiqué que c’est une rencontre d’une chirurgie sophistiquée pas destinée à tous les pays, avec les nouvelles techniques innovantes mais aussi, une rencontre entre chirurgiens, industriels de la pharmacie et spécialistes des autres pays de l’Europe.
Membre de la mission aérobretagne, une association française qui fait des aides en Afrique, Dr Philippe Chastan compte revenir très bientôt à Dakar pour appuyer nos techniciens de santé.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !