Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Maladies bucco-dentaires : Quatrième fléau mondial - 13/07/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La carie dentaire est le quatrième fléau mondial après le paludisme, le sida, et les maladies cardiovasculaires. Elle cause beaucoup de difficultés aux populations à cause de sa prévalence élevée et du coût des soins.

« Après le paludisme, le sida et les maladies cardiovasculaires, la carie dentaire est le quatrième fléau mondial. Cette maladie pose un véritable problème de santé publique du fait de sa prévalence élevée, de sa gravité et de son impact financier ». L’annonce est faite par le Dr Soukèye Dia Tine présidente de l’Amicale des femmes chirurgiens dentistes du Sénégal (Afcds) qui faisait face à la presse avant-hier pour décliner les grandes lignes de leur deuxième anniversaire.

Cette année, les femmes chirurgiens dentistes du Sénégal ont choisi comme thème l’aspect socio-culturel de l’esthétique bucco-dentaire chez la femme africaine en général et sénégalaise en particulier. Le choix du thème se justifie de l’avis de Mme Tine par l’influence négative de certaines pratiques traditionnelles qui bien que visant l’esthétique ont un impact sur la santé bucco-dentaire. L’anniversaire sera présidé par le ministre de la Santé et de la Prévention médicale Abdou Fall. Mme Yaye Kène Gassama Dia, ministre de la Recherche scientifique est la marraine de la manifestation.

Au cours de ce face à face avec les journalistes, les chirurgiens dentistes sont revenus sur les influences négatives qui favorisent les infections bucco-dentaires. Il s’agit du tatouage gingival ou labial, le blanchiment des dents par certains produits, le collage des gencives artificielles etc. Les populations surtout celles féminines sont invitées à abandonner ces pratiques. L’Amicale des femmes chirurgiens, dentistes du Sénégal, il faut le rappeler a été créée en juillet 2004. Elle compte 125 femmes dentistes. Elle s’est fixé plusieurs objectifs et attend aller jusqu’au bout pour aider les populations à pouvoir accéder facilement aux soins bucco dentaires qui coûtent excessivement cher au Sénégal.

Eugène Kaly

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !