Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

MBOUR : lutte contre le paludisme ; Des moustiquaires imprégnées distribuées par Coumba T. Diouf - 02/11/2009 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé et de la prévention, Coumba Thérèse Diouf, a fait une tournée au cours du week-end dans la commune de Mbour. Elle a présidé la clôture d’un cours de paludologie, à l’attention des médecins chefs de district. Auparavant, elle a participé à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les locaux du centre de santé de Mbour.

L’organisation du cours de paludologie qui a duré trois semaines est, de son avis, « une opportunité de faire un aperçu dans la lutte contre le paludisme ». A l’en croire, la démarche entre dans la dynamique d’accompagnement de la nouvelle politique de santé. Une avancée notable est enregistrée dans la lutte contre le paludisme.

Le taux de prévalence se trouve ainsi à moins de 6%. Le ministre trouve la démarche engagée et actualisée dans un contexte international pour l’éradication, voire l’élimination du paludisme. Coumba Thérèse Diouf a salué en outre la collaboration entre l’Institut de santé et de développement et l’université Cheikh Anta Diop. Cela a favorisé la participation d’experts nationaux et internationaux dans le déroulement du cours sur la paludologie. Elle a remercié par ailleurs l’Organisation mondiale pour la santé pour son appui ainsi que l’ensemble des partenaires investis dans ce programme.

Madame la ministre de la santé s’est prononcée de même sur la situation du centre de santé de Mbour. Selon elle, le relèvement du plateau technique va se faire dans l’optique de l’érection du centre en établissement hospitalier. Pour autant, elle a attiré l’attention sur le relèvement du budget, une option qui entre aussi dans la dynamique de recruter prochainement 800 agents de santé. Pour finir, le ministre a fait part de l’engagement de l’Etat pour diligenter des procédures et pallier au retard de la subvention du Conseil régional de Kaolack, ce qui est préjudiciable à l’hôpital de cette capitale régionale.

par Samba Niébé BA

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !