Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Propagation de l’épidémie de la dengue de type 3 au Sénégal : le bilan s’alourdit - 14/11/2009 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’épidémie de la dengue de type 3 est bien présente au Sénégal. En effet 55 cas sont enregistrés dans le pays. Selon les autorités du Ministère de la santé réunies hier vendredi dans une Journée d’information pour expliquer sa mode de transmission et sa prévention les autorités ont mis sur pied une stratégie pour arrêter la progression de la cette maladie.

L’épidémie de la maladie de la dengue continue de s’étendre dans le pays. En effet, apparue il y a quelques semaines dans sa forme de type 3, le Sénégal a enregistré déjà 55 cas déclarés. Selon professeur Bernard Diop du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann qui s’exprimait hier vendredi à Dakar à l’occasion dune journée d’information sur la maladie ,” la dengue se manifeste par une forte fièvre(39 à 40), des maux de tête, des douleurs musculaires de la fatigue, de la diarrhée sanglante, etc”.

La maladie, dit-il, se transmet par la piqûre d’un moustique appelé Aèdes. La particularité de cet insecte réside au niveau de sa zone de développement « vases à fleurs , vieux pneus, abreuvoirs, déchets, récipients de réserve d’eau propre, récipients usagés abandonnés…” La dangerosité de ce moustique est également liée à sa capacité de piquer le jour comme de nuit . Surtout dans les zones urbaines ou péri urbaines .

Le Professeur Diop d’indiquer que “le traitement est surtout symptomatique et non curatif”. Il consiste à administrer du paracétamol aux patients jusqu’à ce que les douleurs se stabilisent. Toutefois, a précisé le Pr Diop la maladie a une forte incidence économique parce que “la convalescence nécessite 6 à 7 semaines” Pour les autorités en charge de la Prévention individuelle et collective du Sénégal, le seul moyen de faire face à la maladie c’est d’éliminer tous les endroits ou peuvent se développer le moustique.

Dans cette même perspective, Seyni Thiam du service national d’hygiène a précisé qu’en plus de cela , le Ministère de la Santé procédera dans le cadre “des mesures d’urgences de lutte contre les maladies à transmission vectorielle notamment la dengue, à une campagne de pulvérisation d’insecticides intra et extra domiciliaires sur le territoire de la région de Dakar”. Il est à signaler que cette campagne a démarré depuis hier vendredi dans l’après-midi Le Sénégal avait déjà connu plusieurs fois dans le passé la maladie de la dengue mais sous sa forme 2. Pour la première fois dans l’histoire c’est le type 3 de la maladie qui s’est déclaré dans le pays.

Par Mamadou Amadou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !