Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Diabète et autres maladies : un calendrier vaccinal rigoureux pour réduire le mal - 14/11/2009 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Depuis 1989, la Fédération internationale du diabète s'est associée à l'Organisation mondiale de la santé pour faire du 14 novembre une journée mondiale du diabète. En prélude de cette date, l'Association sénégalaise de soutien aux diabétiques (Assad) a organisé, hier, au centre Marc Sankalé de l'hôpital Abass Ndao, un débat public portant sur La vaccination du sujet diabétique. Les états grippaux ont servi de prétexte pour rappeler combien le diabète affaiblit les barrières immunitaires de l'organisme. D'où la nécessité de prévenir tout risque d'infection virale ou bactérienne. En marge de ce débat, la Sanofi Pasteur a injecté le vaccin contre la grippe à cent patients diabétiques venus consulter les thérapeutes du centre Marc Sankalé.

Le professeur Seydou Nourou Diop a saisi l'occasion pour rappeler que le diabétique, à cause de son taux de sucre élevé, est plus vulnérable aux infections, notamment bactériennes ou virales. Selon lui, les maladies des mains sales sont plus fréquentes chez les diabétiques. ‘Et les maladies comme le tétanos et n'importe quelle autre infection peuvent être plus graves chez le diabétique’, note le Pr Diop qui ajoute : ‘C'est le cas de la grippe. Le diabétique est fragile et il faut le renforcer’. A son avis, si les sujets diabétiques doivent avoir une hygiène corporelle et environnementale irréprochables, ils doivent aussi se prémunir des attaques microbiennes en respectant un calendrier vaccinal drastique.

Pour éviter tout risque de complications dues à l'injection d'un quelconque vaccin, il ne faut pas que le diabète soit déséquilibré (glycémie supérieure à 3 grammes de sucre par litre de sang). Aussi, il n'est pas conseillé de vacciner un diabétique qui souffre d'hypertension artérielle ou encore de fièvre. Enfin, tout vaccin est contre-indiqué sur un sujet présentant une forte quantité de corticoïdes dans l'organisme.

Mohamed NDJIM (Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !