Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de lutte contre le sida : Mme Viviane Wade invite les femmes enceintes au dépistage - 02/12/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les acquis enregistrés par le Sénégal dans la lutte contre le Sida ont été salués hier par Mme Viviane Wade, qui a invité les femmes enceintes à se faire dépister afin de connaitre leur état sérologique et éviter l’infection du Vih aux nouveau-nés. C’est le lycée de Mbao dans la banlieue dakaroise qui a accueilli ce 1er décembre 2009 la Journée mondiale de lutte contre le Sida dont le thème porte sur « Droits de l’Homme et accès universel aux services de prévention, de traitement et de soins ».

La cérémonie officielle a été présidée par Mme Viviane Wade, en présence du président de l’Assemblée nationale, des ministres de la Santé et de la Culture. Une occasion pour la Première dame d’inviter les femmes enceintes au dépistage. Selon elle, le dépistage permet à la femme en état de grossesse de connaître son statut sérologique et de protéger le nouveau-né en cas d’infection.

« Il n’est pas normal que des enfants innocents naissent infectés par le virus parce que tout simplement des parents ont refusé de se faire dépister, alors que le dépistage est gratuit partout au Sénégal », a déploré l’épouse du chef de l’Etat.

Pour maintenir le taux de prévalence du Vih/Sida qui est de 0,7% au Sénégal, Mme Viviane Wade a conseillé d’éviter des relations avec des partenaires occasionnels, car la plupart des nouvelles infections surviennent dans les couples instables.

Continuer la mobilisation

« C’est la raison pour laquelle nous devons lutter contre l’adultère et l’infidélité chez les couples mariés », a-t-elle indiqué, en appelant les jeunes à se protéger pour ne pas s’exposer au Vih/Sida. Elle a salué par la même occasion les efforts consentis dans la prévention et la prise en charge du Vih/Sida. Ces efforts ont permis au Sénégal d’enregistrer l’une des prévalences les plus basses et les plus stables du continent africain depuis 24 ans. Ces bons résultats doivent être capitalisés, car la découverte d’un vaccin efficace est encore différée, alors que le danger du Sida persiste. D’où la nécessité de renforcer les mesures de prévention.

Le ministre de la Santé, Thérèse Coumba Diop, a appelé les populations à se mobiliser autour des comités de lutte contre le Sida, en vue de maintenir la prévalence à moins de 1% d’ici 2015, année d’évaluation des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd).

Mme Diop est largement revenue sur les actions entreprises dans la lutte contre le Sida. Elle a cité la décentralisation des Programmes de prévention de la transmission mère-enfant (Ptme) dans les postes de Santé pour rendre le dépistage accessible dans les districts et les Communautés rurales.

Les traitements des antirétroviraux ont été aussi décentralisés, permettant à plus de 10.000 malades d’y accéder gratuitement.

Le ministre de la Santé s’est aussi félicité des enseignements du Sida dispensés dans les programmes scolaires, les activités des clubs d’éducation à la vie familiale et des clubs anti-Sida dans les lycées et collèges, qui doivent être soutenus.

Mme Viviane Wade a plaidé pour l’accélération du vote de la loi sur le Vih/Sida afin de permettre au Sénégal de faire d’autres avancées dans le respect des droits de l’Homme. En réaction à cette requête, le président de l’Assemblée nationale, Mamadou Seck, a affirmé que la loi sur la Vih/Sida transmise à son institution par le gouvernement a été améliorée et en bonne voie d’être votée.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !