Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Planification familiale à Tambacounda : les prestataires à l’école de la contraception d’urgence - 16/12/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les grossesses non désirées, les viols, les besoins non satisfaits en Planification familiale peuvent trouver des solutions grâce à la Contraception d’urgence. Pour la vulgarisation de cette méthode de secours, une trentaine de prestataires de services, sages-femmes, Infirmiers chef de poste, coordinateurs en Santé de la reproduction et de techniciens en éducation pour la santé viennent de subir une formation.

La région de Tambacounda a l’un des taux de mortalité maternelle et infanto juvénile les plus élevés du Sénégal. S’y ajoutent les viols et autres grossesses non désirées qui conduisent aux cas d’infanticide et d’abandon d’enfants. Ainsi, pour trouver des solutions aux préoccupations de certaines femmes, la Contraception d’urgence est-elle disponible. Pour Khardiatou Ba Sow, coordinatrice en Santé de la reproduction, cette méthode vient à son heure, car elle permet d’éviter toute grossesse non désirée. La contraception d’urgence, selon le Dr Marième Samba Touré, gynécologue à l’hôpital régional de Tamba, est une méthode de secours pour prévenir les grossesses non désirées après des rapports sexuels non ou mal protégés. Les besoins non satisfaits en Planification familiale étant de 31% au Sénégal, elle pense que la Contraception d’urgence vient pour les combler.

Thiaba Sarr Mbengue de la division de la Santé de la reproduction, tout en se félicitant de l’accompagnement de Population Council, soutient que le taux de mortalité des femmes, qui reste très élevé dans la région de Tambacounda avec 710 décès pour 100.000 naissances vivantes contre 410 au niveau national, reste une préoccupation. C’est dans ce cadre que la Planification familiale est conseillée comme stratégie sûre et efficace pour réduire ce gap et apporter des solutions idoines à la mortalité maternelle et infantile.

Pape Demba SIDIBE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !