Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Des traitements anti-aviaires efficaces à 85 % dans le Dagana et le Podor - 22/12/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans la première décade du mois de décembre, des opérations de prospection intensives et de traitement anti-aviaires ont été effectuées correctement dans les dortoirs d’oiseau décelés dans les département de Dagana et de Podor, notamment les moineaux quéléa-quéléa, à Ngane, Djoudj Sirwo et à Gamadial dans l’arrondissement de Gamadji Saré, avec d’importantes concentrations aviaires dans le casier sucrier de la CSS, à Mbilor et à Tiléne.

Selon le responsable régional de la DPV, Ibrahima Diop, les premières évaluations ont donné entre 70 et 80% de mortalité dans les zones traitées, réduisant la pression aviaire et le temps de gardiennage par les producteurs dans les cuvettes de Mbagam, Rosso, Thiagar, Diawel, Ndioum Walo. Des dégâts importants occasionnés par les oiseaux granivores dans cette zone, n’ont pas été signalés par les producteurs. Après les opérations de prospection intensives et de traitement anti-aviaires effectués correctement dans la région, actuellement, a précisé M. Diop, la situation est relativement calme sur toute l’étendue du territoire régional où un traitement à la dérive et sur dortoirs a nécessité pendant 91h 27mns, 3800 litres de Quélétox 640 UL. L’évaluation de la mortalité effectuée dans les dortoirs donne environ 85%. L’objectif majeur de la DPV consiste à réduire les populations aviaires à un seuil économiquement acceptable.

Mb. Kh. Diagne

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !