Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Gastro-entérologie : Dakar, nouveau pôle de formation - 22/12/2009 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’équipement du Centre d’endoscopie interventionnelle de l’Hôpital Aristide Le Dantec n’a pas uniquement permis d’ouvrir la voie à la prise en charge des ruptures de varices œsophagiennes. Les technologies de pointe ont contribué à l’ouverture d’un diplôme spécialisé en endoscopie interventionnelle pour répondre à une forte demande en formation et de prise en charge des malades.

Bien avant le conflit ivoirien, les gastro-entérologues de l’Afrique de l’Ouest étaient formés en Abidjan. Aujourd’hui, Dakar semble prendre le relais à la faveur du conflit mais aussi de l’équipement du Centre d’endoscopie de l’Hôpital Aristide Le Dantec doté d’équipements de pointe. « La mise en place de ce centre nous a permis de créer un Diplôme d’études spécialisées en hépato-gastro-entérologie pour relancer la formation en Afrique de l’Ouest. La formation, qui se faisait à la Faculté d’Abidjan, est au ralenti depuis les évènements », a révélé le Pr Mamadou Lamine Diouf de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

La relance de la formation répond à l’urgence de satisfaire une forte demande en formation des praticiens de la Santé. L’Afrique de l’Ouest, faudrait-il le rappeler, ne compte pas beaucoup de gastro-entérologues, alors que la prévalence des maladies du tube digestif ne décroît pas. La preuve, le centre reçoit des malades de la sous-région.

De plus, les spécialistes de Dakar sont obligés d’effectuer des missions à l’intérieur du pays pour traiter les personnes souffrant des maladies du tube digestif.

« Pour ce qui est de l’endoscopie interventionnelle, le centre reçoit tous les malades du pays. Tous les hôpitaux nous envoient leurs malades pour réaliser les ligatures de varices œsophagiennes.

L’endoscopie interventionnelle n’est pas bien développée en Afrique de l’Ouest. Dakar est un des plus grands centres d’endoscopie interventionnelle », indique le Pr Mamadou Lamine Diouf.

La prévalence des maladies telles les hémorragies digestives, la bilharziose digestive, les cancers de l’œsophage, du pancréas et d’autres pathologies de l’appareil digestif exigent l’ouverture d’autres centres pour faciliter l’accès aux soins.

« Ce centre mérite d’être soutenu. A terme, il faudra multiplier les centres dans les régions de l’intérieur », plaide le Pr Mamadou Lamine Diouf.

Idrissa SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !