Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6605 - Mai 2019 - pages 267-272

Contacter Docteur Moustapha Faye Prévalence des complications électrocardiographiques et échocardiographiques chez des patients hémodialysés chroniques à Dakarnote

Auteurs : M. Faye, M Faye, M.M. Cisse, A.T. Lemrabott, K. Fall, R.A.I. Keita, M. Mbengue, S. Diagne, N. Keita, B. Ba, A. Niang, B. Diouf, E.F. Ka - Sénégal


Résumé

Introduction : La prévalence des événements cardio-vasculaires est nettement plus élevée chez les patients hémodialysés que dans la population générale. Le but de notre étude était de déterminer les anomalies électrocardiographiques et échocardiographiques chez des patients hémodialysés chroniques à Dakar.
Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale, rétrospective de type descriptive menée chez les patients hémodialysés chroniques aux unités d’hémodialyse de deux centres hospitalo-universitaires de Dakar. Ont été inclus les patients hémodialysés chroniques ayant bénéficié d’une automesure tensionnelle à domicile, d’une échocardiographie et/ou d’un électrocardiogramme à 12 dérivations dans la période d’étude.
Résultats : Quarante-six patients avaient été inclus. L’âge moyen était de 44,76 ± 14,51 ans avec un sex-ratio de 1,6. La durée moyenne en hémodialyse était de 59,61 ± 36,69 mois. L’HTA était présente chez 71,7% des patients. Les anomalies électrocardiographiques étaient dominées par les troubles de la conduction (36,6%), l’ischémie sous épicardique (46,3%), l’hypertrophie ventriculaire gauche (36,6%) et l’hypertrophie auriculaire gauche (63,4%). Les principales anomalies échocardiographiques étaient représentées par l’hypertrophie excentrique du ventricule gauche (25%), l’hypertrophie concentrique du ventricule gauche (25%), la dilatation de l’oreillette gauche (40%) et l’hypertension artérielle pulmonaire (20%).
Conclusion : Les anomalies électrocardiographiques et échocardiographiques sont très fréquentes chez les patients hémodialysés à Dakar. Dans notre étude, 90,2% des patients avaient un électrocardiogramme pathologique.

Summary
Prevalence of electrocardiographic and echocardiographic complications in chronically hemodialyzed patients in Dakar

Introduction: Prevalence of cardiovascular events is significantly higher in hemodialysis patients than in the general population. The aim of our study was to determine electrocardiographic and echocardiographic abnormalities in chronic hemodialysis patients in Dakar.
Patients and methods: This was a cross-sectional, retrospective and descriptive study conducted in chronic hemodialysis patients at two hemodialysis units of Dakar university hospitals. All chronic hemodialysis patients with home blood pressure, echocardiography and / or 12-lead electrocardiogram was included.
Results: Forty-six patients were included. Mean age was 44.76 ± 14.51 years with a sex ratio of 1.6. Mean duration of hemodialysis was 59.61 ± 36.69 months. High blood pressure was present in 71.7% of patients. Electrocardiographic abnormalities were dominated by conduction disturbances (36.6%), epicardial ischemia (46.3%), left ventricular hypertrophy (36.6%) and left atrial hypertrophy (63.4%). Echocardiographic abnormalities were eccentric hypertrophy of the left ventricle (25%), concentric hypertrophy of the left ventricle (25%), dilation of the left atrium (40%) and pulmonary arterial hypertension (20%).
Conclusion: Electrocardiographic and echocardiographic abnormalities are very common in hemodialysis patients in Dakar. In our study, 90.2% of patients had a pathological electrocardiogram.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 646 fois, téléchargé 8 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !