retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CentrafriqueL’Onusida convoque une consultation nationale pour l’accès universel 2015-2020 au traitement ARV

Remastpca | Centrafrique | 27/03/2014 | Lire l'article original

Le Bureau-pays de l’ONUSIDA, en collaboration avec la Coordination Nationale du Comité National de Lutte contre le Sida et le ministère de la Santé Publique a invité, mercredi 26 mars au stade 20.000 places, tous les acteurs de lutte contre le Sida à une consultation nationale afin de redéfinir les nouvelles cibles pour l’accès universel au traitement antirétroviral 2015-2020.

Cette rencontre qui a regroupé les acteurs nationaux et internationaux de lutte contre le Sida et la tuberculose, les autorités préfectorales, les représentants des ministères clés, des personnes vivant avec le VIH, s’est focalisée sur la redéfinition de nouvelles cibles visant l’accès universel, en tenant compte des directives de l’organisation mondiale de la santé sur la thérapie antirétroviral comme traitement et prévention. En effet, tous les pays d’Afrique qui ne pourront pas atteindre les objectifs zéro d’ici à 2015 comme la Centrafrique sont invités par l’ONUSIDA à mener des consultations en vue de fixer de nouvelles cibles qui guideront la riposte au Sida après 2015. Frappée par une insécurité généralisée depuis plus d’un an, la Centrafrique est loin d’atteindre les objectifs fixés par les Nations Unies dont le rendez-vous est fixé à 2015.

Dans son allocution, la Directrice-pays de l’ONUSIDA, Dr. Christine Mbonyingingo a noté que pour soutenir les engagements pris par la Centrafrique dans des instances de haut niveau, son institution a pris la décision d’inclure la RCA parmi les pays à fort impact, conscient que le peuple centrafricain paie un lourd tribu au Sida avec le type de l’épidémie généralisée à 4.9% dans la population générale. Selon Dr. Christine Mbonyingingo, durant cette situation de crise que traverse la Centrafrique, la vulnérabilité au Sida ne fait qu’augmenter. « Quelque soit la situation actuelle dans le pays, nous devons soigner nos malades », a-t-elle déclaré. Pour le Coordonateur du CNLS, le Pr. Nestor Mamadou Nali, cette session vient à point nommé pour permettre aux acteurs nationaux et internationaux de proposer des cibles réalisables en cette période de crise que traverse la Centrafrique. Le Pr. Nali, a rappelé les efforts consentis pour la lutte contre cette pandémie qui sont malheureusement remis en question par l’effet de la crise qui perdure dans le pays.

Les participants se sont attelés à représenter l’état actuel de la pandémie, la situation de la riposte au Sida en matière du traitement du VIH, l’analyse des gaps, les priorités, les goulots d’étranglement, les solutions à y apporter, les nouvelles cibles et la feuille de route qui guidera ce processus. Notons qu’après validation prochaine des propositions faites par les participants, une délégation centrafricaine se rendra au siège régional de l’ONUSIDA à Dakar (Sénégal) pour la défendre.

Fridolin Ngoulou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !