retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

MadagascarCrise sanitaire Andry Rajoelina moins précis et moins incisif dans son discours

Madagascar tribune | Madagascar | 18/05/2020 | Lire l'article original

La situation sanitaire dans le pays s'aggrave ! Le discours à la nation du président de la République, Andry Rajoelina allait dans ce sens. Il a notamment rappelé qu'un mois plus tôt, le nombre des cas confirmés dans le pays n'était que 117. Actuellement, la Grande île compte 304 cas confirmés et un décès. Alaotra Mangoro a rallongé la liste des régions concernées par le coronavirus, après Analamanga, Atsinanana et Haute Matsiatra.

L'attente de la population était nombreuse dans ce discours d'Andry Rajoelina de dimanche soir. Les uns auraient aimé qu'il annonce la fin du confinement pour notamment relancer, entre autres, l'économie nationale, les autres auraient souhaité le retour au confinement total après notamment la recrudescence des cas et le constat d'un premier décès. Mais il n'en est rien. Le président de la République s'est contenté d'indiquer que « les mesures d'avant restent en vigueur et il faut les respecter minutieusement ».

Certes, le président de la République a annoncé le « renforcement des mesures et le durcissement des sanctions » pour limiter la propagation de la maladie. Mais une fois de plus, il n'a pas précisé de quelles mesures s'agissent-ils à part le renforcement des contrôles sur la circulation pour entrer et sortir de la capitale.

En milieu de la journée, le professeure Hanta Vololontiana a révélé que « certains vendent à 150 000 ariary à 200 000 ariary l'autorisation spéciale de circulation », voilà pourquoi les malades en provenance de Toamasina ont été trouvés à Antananarivo et à Antsirabe, comme le chef de l'Etat l'a d'ailleurs confirmé. Ainsi, beaucoup estiment que l'Etat doit annoncer des sanctions aussi bien à l'endroit des autorités qui délivrent les autorisations qu'à l'encontre de ceux qui bravent les interdits.

Andry Rajoelina a également insisté sur la nécessité de prise préventive du Covid-Organics. « Il est constaté que ceux qui sont actuellement malades n'ont pas pris le Covid-Organics ». Il a également tenu à préciser que la personne décédée du Covid-19 à Toamasina n'a pas pu prendre la tisane parce qu'il souffrait de diabète et d'hypertension artérielle.

« Nous sommes face non seulement à un adversaire invisible, le coronavirus, mais également à des adversaires venus de l'extérieur », a également lancé Andry Rajoelina. Un sous-entendu pour revenir à l'imbroglio sur les 67 tests erronés effectués auprès de l'Institut pasteur de Madagascar le 6 mai dernier. Les tests effectués ce jour-là avaient suscité beaucoup de polémique qui n'en finit pas. Andry Rajoelina a ainsi déclaré que Madagascar aura et inaugurera son propre laboratoire permettant d'effectuer des tests et analyses fiables avant la célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance, le 26 juin prochain.

Mandimbisoa R.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !