retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonCovid-19 : Christian Nzengue, un Gabonais dans la riposte à Guangzhou

Gabon Review | Gabon | 22/06/2020 | Lire l'article original

Médecin gabonais de 46 ans vivant en Chine depuis 17 ans, Christian Nzengue a été très impliqué dans la riposte contre le Covid-19 dans l'Empire du Milieu. Travaillant à l'hôpital Clifford de Guangzhou, il a notamment fait partie d'une équipe de bénévoles, en avril, pour donner des conseils sur les mesures de lutte contre les épidémies dans les jardins d'enfants et les écoles internationales.

Vivant en Chine depuis 17 ans, Christian Nzengue a donné sa modeste participation dans la riposte contre le Covid-19 au sein de l'Empire du Milieu. Le médecin gabonais de 46 ans travaille à l'hôpital Clifford de Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, dans le Sud de la Chine.

Lorsque le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) a éclaté en 2002, le Gabonais était étudiant en médecine en Chine. Pour lui, l'expérience acquise dans la lutte contre le SRAS a contribué aux actes décisifs de la Chine pour contenir le COVID-19. «Le gouvernement avait développé des stratégies de base pendant l'épidémie de SRAS, qui est devenue une base solide que le pays a utilisé dans l'épidémie de Covid-19. C'est incroyable et ils ont fait un très bon travail», a confié le spécialiste en chirurgie thoracique, cardiaque et mammaire, relayé par xinhuanet.com.

En janvier, au tout début de l'épidémie, Christian Nzengue et sa famille, comme d'autres résidents de la ville, ont reçu des SMS du gouvernement les conseillant de rester chez eux et d'éviter de rendre visite aux autres. «Ils s'appliquaient à tous les citoyens, chinois et étrangers vivant dans le pays, qui étaient efficaces et protégeaient tout le monde», a-t-il déclaré. «Le fait que ces instructions aient été largement suivies par le public a contribué à ralentir la propagation de la maladie», a ajouté le médecin, reconnaissant que les populations ont rapidement adopté le port du masque et observé les règles de distanciation sociale pour se protéger contre le virus.

En tant que médecin, Christian Nzengue a également joué son rôle en partageant des connaissances anti-virus parmi ses patients et amis. «Il n'y avait que quatre étapes à suivre: prendre sa température, porter un masque, se laver les mains et rester à la maison. Tout le monde a écouté, parce que tout le monde était au courant de la situation», a-t-il expliqué, avant d'ajouter : «Le gouvernement ne travaille pas seul. Il travaille avec son peuple. Nous devons nous unir main dans la main pour lutter contre Covid-19».

En avril, Christian Nzengue a rejoint une équipe de bénévoles pour donner des conseils sur les mesures de lutte contre les épidémies dans les jardins d'enfants et les écoles internationales et faire des vidéos de dessins animés pour familiariser les enfants avec les connaissances d'autoprotection.

Le premier cas de Covid-19 est apparu en Chine en décembre 2019. Officiellement, au 10 avril 2020, l'épidémie a fait 3 349 morts pour un total de plus de 83 000 cas. Alors que la maitrise du virus a été annoncée en mai par les autorités chinoises, le pays connait un regain de la pandémie à Pékin, où de nouveaux cas ont été signalés ces derniers jours. Pas d'inquiétude à avoir cependant, rassure Christian Nzengue. «Les Chinois se portent toujours bien dans ces conditions. Je pense que la situation sera très bien contrôlée», a-t-il conclu.

Stevie Mounombou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !