retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

SénégalMaladie des pêcheurs : « les patients de Thiaroye et de Rufisque sont guéris » (Abdou Karim Sall)

Le soleil | Sénégal | 24/11/2020 | Lire l'article original

En déplacement, lundi, à Thiès, le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a fait une révélation de taille sur la maladie mystérieuse découverte, la semaine dernière, chez certains pêcheurs sénégalais.

« Tous les malades de Thiaroye sont guéris. Pour ceux de Mbao, il ne reste qu'une personne. A Rufisque, d'après nos informations, ils sont tous rétablis aussi », a-t-il confié aux journalistes. Il a rappelé qu'une équipe s'est rendue à 8 kilomètres du village de Ndayane pour faire des prélèvements sur des algues en vue de compléter les enquêtes en cours. « Car, poursuit Abdou Karim Sall, le laboratoire, qui menait les premiers prélèvements, a indiqué qu'il n'y avait pas d'expertise concernant les algues et qu'il fallait confier cela au centre anti-poison plus côté en la matière ». Toutefois, d'après le ministre de l'Environnement, « le travail se poursuit et il ne faut écarter aucune piste. Même le carburant, il faut voir s'il contient ou pas des éléments qui ont été nocifs aux pêcheurs ».

Salla GUEYE

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !