retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-KinshasaNord-Kivu : un 2ème cas décès d'Ebola signalé à Butembo

Digitalcongo.net | Congo-Kinshasa | 11/02/2021 | Lire l'article original

Un deuxième cas de la maladie à virus Ebola est enregistré dans la zone de santé de Biena, territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu.

Le ministre provincial de la santé du Nord-Kivu a annoncé qu'un deuxième cas de la maladie à virus Ebola a été signalé dans la zone de santé de Biena, située dans le territoire de Lubero. Selon la source, Radiookapi.net, le ministre de la santé a souligné que c'est une dame de 60 ans qui est décédée mercredi 10 février à Masoya, où était signalé le premier cas et le listage des contacts de ce deuxième cas est en cours. Cette source signale que le fonctionnaire délégué du gouverneur dans la zone de santé de Biena, Monga Mabanga Julio, précise que cette situation crée déjà de la panique et de la frustration parmi les habitants de cette région. Des sources locales témoignent que cette deuxième victime d'Ebola est une cultivatrice. Elle a rendu l'âme dans la localité de Ngubi, située à quatre kilomètres de Masoya, où le tout premier cas avait été notifié.

De son côté, le ministre provincial de la santé affirme que cette dame a également fréquenté le poste de santé de Ngubi où avait transité la première victime. Dr Nzanzu Salita indique que les investigations sont en cours pour déterminer si cette nouvelle malade a été contaminée par la précédente, ou bien s'il s'agit d'un autre cas venu d'ailleurs. Il a révélé en outre que le corps de la malade a été manipulé par les membres de la communauté avant son enterrement. Ce qui constitue, d'après lui, un grand danger de propagation de l'épidémie dans la région. Il appelle la communauté à une bonne prise de conscience face à cette menace sanitaire. « Le listage des contacts de ce deuxième cas est en cours, et annonce en même temps la vaccination de tous les contacts déjà enregistrés et même de tous ceux-là qui n'ont pas encore été vaccinés, car le vaccin est arrivé à Butembo mercredi dernier » a déclaré le Dr Nzanzu Salita.

Sylvie Meta

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !