retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CentrafriqueCentrafrique : La situation de la sécurité alimentaire en RCA demeure inquiétante, selon une analyse de l'IPC

Corbeau News Centrafrique | Centrafrique | 29/10/2021 | Lire l'article original

Une analyse de l'insécurité alimentaire aiguë (IAA) en République centrafricaine pour la période de septembre 2021 à mars 2022 a classé neuf sous-préfectures en situation d'Urgence (Phase 4 de l'IPC) et 59 en situation de Crise (Phase 3 de l'IPC). Sur les 4,9 millions de personnes vivant dans les sous-préfectures analysées 2,1 millions (43%) connaîtront des niveaux élevés d'insécurité alimentaire aiguë (Phase 3 de l'IPC ou plus) jusqu'en mars 2022, dont environ 620.000 personnes en situation d'Urgence (Phase 4 de l'IPC).

Une analyse IPC de la malnutrition aiguë de 68 sous-préfectures et de Bangui, menée en même temps que celle de l'IAA, a révélé qu'entre septembre 2021 et août 2022, près de 214.000 enfants de moins de cinq ans et plus de 98.000 femmes enceintes ou allaitantes souffriront probablement de malnutrition aiguë.

Une assistance alimentaire immédiate, un soutien aux moyens de subsistance et des programmes de traitement et de prévention de la malnutrition sont nécessaires pour éviter une détérioration de la situation.

Le rapport à télécharger ici : IPC_CAR_Acute_Food_Insecurity_2021Sept_2022Aug_Report_French

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !