retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoPromotion de la santé maternelle et infantile : Catholic relief services met en œuvre les approches GASPA et Scoreboard

Le Faso | Burkina Faso | 18/11/2021 | Lire l'article original

Catholic relief services (CRS) a procédé au lancement officiel des activités de promotion de la santé maternelle et infantile dans le cadre du projet « Béoog Biiga III », ce mardi 16 novembre 2021 dans le village de Santena dans la commune de Boussouma, province du Sanmentenga dans la région du Centre Nord. La cérémonie a été présidée par le haut-commissaire de ladite province.

En effet, l'une des innovations de la phase 3 du projet « Beéoog Biiga » c'est-à-dire enfant de demain en langue locale « mooré » vise à promouvoir les bonnes pratiques nutritionnelles de la mère et de l'enfant dans la commune rurale de Boussouma. Le projet « Beéoog Biiga III » s'étend sur une durée de quatre ans (2018-2022) dans les provinces du Bam, Namentenga et le Sanmatenga. Le chef de programme, Paul Diouf a expliqué les doubles objectifs de la phase 3 du projet« Beéoog Biiga III qui a pour objectif de soutenir la qualité de l'éducation à travers l'apprentissage de l'écriture et de la lecture des enfants d'âge scolaire, d'un côté et de l'autre, de renforcer la santé- nutrition des élèves en général et spécifiquement des femmes et enfants de moins de cinq ans. »

Plus loin, il a précisé que le volet santé-nutrition dans les écoles vise l'accès à une alimentation saine et équilibrée passant par les cantines scolaires. Au niveau communautaire, le projet met l'accent sur l'amélioration de la santé et du statut nutritionnel du couple mère-enfant à travers la promotion et l'adoption des bons comportements nutritionnels à travers les approches GASPA et Community Giand Scoreboard ou « Laafi Lalga ».

Le médecin chef du district sanitaire de Boussouma, Olivier Zombré a salué l'effort du département américain de de l'agriculture, partenaire privilégié de CRS qui travaille inlassablement pour la cause de l'enfant et de la mère. Présentant un diagnostic sur le taux de la malnutrition dans sa localité, il est ressorti que sur 100 enfants il y a moins de dix qui sont malnutris. Qu'à cela ne tienne, il s'est convaincu qu'avec l'avènement du projet « Beéoog-Biiga » il y a des avancées, des résultats réconfortants. Il a expliqué en ce sens que le point clé de ce projet est la sensibilisation, l'éducation des communautés de bases qui, avec des bonnes pratiques, pourront, à leur tour, les transmettre aux enfants.

Pour la prise en charge du couple mère-enfant, des matériels médicaux d'une valeur de dix millions de FCFA ont été mis à la disposition du district sanitaire de Boussouma pour faciliter les consultations mère-enfant. « Nous disons merci aux partenaire USDA pour le don du matériel médical qui sera utilisé dans tous les centres de santé de Boussouma » a-t-il terminé. Pour clore la cérémonie en beauté, le CRS a remis des moyens de déplacement (170 vélos) aux comités de bonne volonté pour mener à bien leurs tâches.

Pour rappel, la phase 3 du projet « Beéoog Biiga » a été mise en place par le CRS en étroite collaboration avec les ministères en charge de l'éducation et de la santé, l'OCADES Caritas Kaya, les parents d'élèves et les organisations à base communautaire. Celle-ci couvre également les 24 communes des trois provinces de la région du Centre nord du Burkina Faso.

Dofinitta Augustin Khan

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !