retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoJournées mondiales des toilettes et du lavage des mains : Le ministre Ousmane Nacro lance les travaux de construction de 50 000 latrines

Le Faso | Burkina Faso | 22/11/2021 | Lire l'article original

Le Burkina Faso, à l'instar de la communauté internationale, a commémoré conjointement les journées mondiales des toilettes et du lavage des mains, le vendredi 19 novembre 2021 à Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun. Cette célébration a été l'occasion de lancer officiellement la réalisation de 50 000 latrines et de 10 200 cabines d'assainissement communautaires, dans le cadre du Programme d'approvisionnement en eau et assainissement (PAEA).

La ville de Dédougou a abrité la cérémonie commémorative des journées mondiales des toilettes et du lavage des mains, le vendredi 19 novembre 2021. Placée sous le thème « Notre avenir est à portée de mains -avançons ensemble », la Journée mondiale de lavage des mains, célébrée chaque 15 octobre, a été commémorée en différé cette année. Celle des toilettes, célébrée chaque 19 novembre, a été placée sous le thème « La valeur des toilettes »

Au niveau national, le ministère de l'Eau et de l'Assainissement a marqué ces journées par une série d'activités dont le lancement des travaux de construction de 50 000 latrines familiales au profit des populations de quatre régions du pays (Hauts-Bassins, Boucle du Mouhoun, Cascades et Sud-Ouest). Il y a eu aussi le lancement de la réalisation de 10 200 cabines d'assainissement communautaires dans le cadre du Programme d'approvisionnement en eau et assainissement (PAEA) et la remise de matériel de lavage de mains aux personnes déplacées internes. Ce programme est cofinancé par la Banque mondiale et l'Etat burkinabè.

L'édition 2021 est l'occasion d'interpeler l'opinion nationale et internationale sur le sous-financement des volets toilettes et systèmes d'assainissement, avec son lot d'impacts négatifs sur la santé, l'économie, l'environnement et les répercussions graves sur la vie des populations en général et des plus vulnérables en particulier.

Selon le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Ousmane Nacro, la commémoration couplée de ces journées représente une occasion pour informer le public sur le rôle crucial que jouent les ouvrages d'assainissement, et inciter les populations à l'adoption des bonnes pratiques d'hygiène. « En dépit des efforts de l'Etat et de ses partenaires, notamment la Banque mondiale, les indicateurs en matière d'accès à l'assainissement demeurent très faibles au Burkina Faso, avec un taux d'accès national en 2020 de 25,3%, dont 19,9% en milieu rural et de 38,6% en milieu urbain », a-t-il déclaré.

A en croire le ministre, la mise en œuvre du PAEA, soutenu par la Banque mondiale, a permis de réaliser plusieurs ouvrages d'assainissement au profit des populations. Il s'agit, en milieu urbain, de la construction et/ou la réhabilitation de plus de 18 000 latrines familiales et de 7 000 puisards domestiques dont certains ont été réalisés gracieusement au profit des familles qui accueillent des personnes déplacées internes dans les villes concernées. Il y a aussi la construction de 2 000 toilettes familiales en milieu rural au profit des déplacés internes et/ou de leurs familles d'accueil.

3,6 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès à des toilettes

Pour la représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, MaÏmouna Mbow Fam, la Journée mondiale des toilettes a pour but de sensibiliser tous les acteurs et partenaires sur « la valeur des toilettes ». « Le thème de la présente Journée mondiale des toilettes nous interpelle tous à ne pas faiblir dans les efforts, afin que toutes et tous les Burkinabè aient un accès adéquat et durable à l'assainissement », a-t-elle lancé.

A l'écouter, cette journée est célébrée dans un contexte où environ 3,6 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès à des toilettes gérées en toute sécurité. « Environ un demi-milliard de personnes continuent à déféquer en plein air, alors que l'accès à l'assainissement est mondialement reconnu comme un droit humain », a-t-elle déclaré, avant d'ajouter : « Chaque jour, près de 700 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhée dues à l'eau insalubre ou au manque d'hygiène et d'assainissement ».

Selon Maïmouna Mbow Fam, pour empêcher les maladies et les décès évitables, et transformer positivement la vie des populations, les gouvernements doivent se mobiliser, faire preuve de leadership, s'appuyer sur des innovations technologiques et se tourner vers des modèles innovants de prestations de service et de financement. Cela permettra sans doute d'atteindre l'objectif de développement durable 6.2 relatif à l'assainissement qui vise « d'ici à 2030, à assurer l'accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d'assainissement et d'hygiène adéquats ».

La visite des réalisations du Programme d'approvisionnement en eau et assainissement (PAEA) dans la commune de Dédougou a mis fin à la commémoration des dites journées.

Yipénè NEBIE

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !