retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounCovid-19 : le Cameroun se dote d'un plan pour lutter contre l'infodémie, alors que la réticence au vaccin s'intensifie

StopBlaBlaCam | Cameroun | 25/11/2021 | Lire l'article original

Le Cameroun vient d'élaborer un plan stratégique de communication numérique et un guide d'élaboration des messages en santé publique afin d'annihiler l'impact de l'infodémie sur la réticence des populations au vaccin contre la Covid-19. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit « l'infodémie » comme une surabondance d'informations fausses et trompeuses autour de la pandémie qui contribuent à affaiblir la riposte mondiale, compromettent les mesures de lutte et promeuvent les objectifs différents de certains groupes ou individus.

« C'est donc pour contrer ces mauvaises pratiques que le ministère de la Santé publique (Minsanté) a décidé de mettre en place un plan d'action pour gérer la prolifération de ces messages à sens contraire. Ceci, en favorisant la diffusion rapide d'informations exactes reposant sur des bases scientifiques et factuelles à toutes les communautés. Et pour que cela soit fait, il faudrait qu'il y ait une structuration qui obéit aux normes et préceptes de la communication », indique le Minsanté sur sa page Facebook. Ce, en vue d'encadrer les campagnes de sensibilisation et d'engagement des communautés pour barrer la voie à l'infodémie.

« La première norme ici concerne les objectifs de comportement. Elle est relative aux types de comportements que l'on voudrait faire adopter à la cible. Le deuxième précepte de communication est lié aux objectifs de communication en rapport avec le genre de message qui sied au changement de comportement visé », explique le ministère. Les travaux tenus du 16 au 20 novembre à Ebolowa (Sud) ont ainsi permis de concevoir des messages adaptés, ainsi qu'une stratégie de communication digitale.

L'élaboration de ces documents intervient alors que les chiffres de la vaccination demeurent encore bas. Seules 428 415 personnes (3,1%) ont déjà reçu une dose de vaccin et 173 372 personnes (1,2%) sont complètement vaccinées à la date du 10 novembre, selon les données officielles. Le Cameroun prévoyait pourtant de vacciner 5 millions de personnes d'ici la fin de l'année 2021 et monter en puissance en vaccinant 15 millions en 2022.

P.N.N

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !