retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounOmicron : comment le Cameroun se prépare contre le nouveau variant de la Covid-19

StopBlaBlaCam | Cameroun | 30/11/2021 | Lire l'article original

Omicron, le nouveau variant du virus de la Covid-19 découvert le 24 novembre 2021 en Afrique du Sud, « n'a pas encore été détecté au Cameroun », affirme le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, dans un communiqué publié ce lundi. Toutefois, les autorités sanitaires assurent que le pays a déjà pris ses dispositions pour empêcher cette nouvelle souche de la Covid-19 de pénétrer sur le territoire camerounais.

« Conformément aux très hautes directives du chef de l'Etat relatives à la lutte contre la propagation de ce variant dans notre pays, les mesures de surveillance et de dépistages aux frontières ont été renforcées pour identifier le plus précocement possible les cas contaminés, afin de mettre en quarantaine l'ensemble des personnes contacts à risque », affirme le Minsanté. Le protocole sanitaire actuellement en place aux frontières prévoit que toute personne débarquant au Cameroun doit non seulement être munie d'un résultat de test PCR négatif datant d'au moins 48h, mais doit également subir un test de dépistage rapide à son arrivée.

« Pourront être considérées comme cas possibles de contamination au variant Omicron, les personnes s'étant rendu en Afrique australe dans les 14 derniers jours et ayant un résultat de test positif avec un criblage négatif pour les mutations retrouvées dans les autres variants préoccupants (Alpha, Bêta, Gamma, Delta) », précise le ministre. Ce dernier indique que le séquençage des prélèvements de ce nouveau variant est en cours d'organisation afin de disposer « d'un diagnostic dans les meilleurs délais ».

Réinfection

Par ailleurs, les services techniques compétents ont été instruits de renforcer les mesures d'identification et d'isolement des cas possibles et de leurs personnes contacts à risque, «avant même l'obtention des résultats du séquençage», ajoute-t-il. Le Cameroun n'envisage pas pour l'heure de fermer ses frontières aux personnes en provenance d'Afrique australe, alors que plusieurs nations, comme la France et le Gabon, ont décidé d'interdire sur leur territoire des voyageurs venant de cette région du continent.

Le variant Omicron présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes, indique l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a alerté sur le « risque très élevé » que présentait cette souche. Selon l'OMS, les données préliminaires suggèrent que ce variant présente « un risque accru de réinfection ». Mais des études sont en cours pour connaître son niveau de transmissibilité et de virulence, estime cette agence onusienne. Au Cameroun, les autorités appellent les citoyens au renforcement des mesures barrières et à la vaccination.

P.N.N

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !