retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GuinéeSanté : « La goutte est une maladie chronique inflammatoire extrêmement douloureuse » [Dr Abdoulaye]

Guinée 360 | Guinée | 07/01/2022 | Lire l'article original

Selon les spécialistes de la santé, la goutte est une maladie chronique inflammatoire extrêmement douloureuse due à la présence d'un excès d'acide urique dans le sang; on parle d'hyperuricémie. Des microcristaux d'acide urique peuvent alors se déposer dans les articulations et les tissus qui l'entourent, créant une inflammation ou arthropathie inflammatoire.

C'est une maladie dont souffre de nombreuses personnes dans le monde. En Guinée, beaucoup ignore l'existence de cette pathologie. Pour mieux comprendre ses causes, symptômes et les mesures préventives, notre rédaction a rencontré ce jeudi 06 janvier 2021, un médecin généraliste.

Pour docteur Abdoulaye Diallo, médecin généraliste, même si la goutte est provoquée par une consommation abusive de la protéine, elle est souvent une maladie héréditaire.

«Quand tu manges la viande, donc il y a le métabolisme des protéines qui passent par le foie donc les déchets des protéines, il y a l'acide urique. C'est quand ces déchets là ne sont pas éliminés leurs nombres augmentent dans le sang. C'est à dire l'accumulation des cristaux provoque des crises inflammatoires douloureuses dans les articulations et autour d'elles. La goutte, causée par une élévation des taux sanguins d'acide urique (hyperuricémie), a souvent un caractère héréditaire», a-t-il expliqué.

Contrairement à certaines maladies telle que l'insuffisance rénale, les symptômes de la goutte sont très apparents, précise Dr Abdoulaye Diallo.

«Toujours la maladie commence par la sensibilité des orteils. La personne atteinte de goutte est réveillée au milieu de la nuit par une douleur soudaine aux gros orteils, la chaleur, les œdèmes c'est à dire quand les pieds sont enflés, Il arrive également que d'autres articulations soient touchées: doigt, coude, genou ou cheville. L'articulation est chaude, rouge, enflée et extrêmement douloureuse. On a du mal à utiliser ses membres, on boite, on ne peut pas remuer sa main, ni mobiliser ses articulations et ses organes parce qu'il y a la douleur. Maintenant les grosses orteils sont très sensibles. Tu ne peux même pas mettre une chaussure», a-t-il soutenu.

Pour éviter la goutte il faut respecter certaines règles de base selon ce professionnel de la santé.

«N'abusez pas de certains aliments, susceptibles d'élever le taux d'acide urique telle que la viande rouge, le poisson, le poulet, manger moins gras, moins de protéines et éviter certains légumes comme le chou-fleur, les champignons . Éviter les boissons alcoolisées, perdre du poids, éviter d'être sédentaire c'est à dire il faut se mouvoir un peu, faire du sport parce que l'obésité et les excès alimentaires aggravent la maladie. Et aller chez le médecin dès qu'il y'a des signes d'inflammation», conseille ce médecin généraliste.

A noter que la goutte est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. En général, la goutte survient dans la cinquantaine chez les hommes et après la ménopause chez les femmes. Elle est rare chez les personnes jeunes, mais souvent plus grave dans les cas qui surviennent avant 30 ans.

Madeleine Kotus

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !