retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounPoliomyélite : nouvelle campagne nationale de vaccination prévue du 1er au 3 juillet

Actu Cameroun | Cameroun | 29/06/2022 | Lire l'article original

6 millions d'enfants âgés de 0 à 5 ans sont concernés.

Cette campagne arrive après celle du mois de mai dernier. Le Programme élargi de vaccination (PEV) rassure qu'il n'y a rien d'anormal. À en croire les explications données par ce programme, il faut trois tours de vaccination, voire quatre, pour riposter efficacement contre la poliomyélite.

Des mobilisateurs sociaux vont au préalable descendre dans les ménages pour informer et sensibiliser les parents. Ce n'est qu'après ce travail que les vaccinateurs vont se déployer pour administrer deux gouttes de vaccins polio oral aux enfants âgés de 0 à 5 ans.

« La vaccination se déroulera dans les formations sanitaires, dans les ménages en porte à porte, dans les lieux publics à l'instar des écoles, des marchés, des chefferies et des églises/mosquées », lit-on dans un communiqué du ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda.

Comme en mai, la campagne de juillet ambitionne de renforcer l'immunité de plus de 6 millions d'enfants. Par contre, il n'y aura pas d'admission de supplément en vitamine A et en Mebendazole. Au PEV, on explique qu'il faut un espacement de six mois entre deux admissions à la vitamine A et au Mebendazole.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !