retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CentrafriqueDr. Christine Mbonyingingo de L’ONUSIDA et Mme Chantal Djotodia engagent un partenariat pour vaincre le sida

Remastpca | Centrafrique | 08/10/2013 | Lire l'article original

La Première Dame de Centrafrique, Mme Chantal Djotodia, a reçu en audience lundi 07 octobre 2013 la Coordonatrice-pays de l’ONUSIDA Dr. Christine Mbonyingingo pour échanger sur la possibilité d’engager le partenariat pour lutter contre le Sida en Centrafrique. « Le VIH est évitable. C’est un ennemi qu’on peut vaincre», a déclaré la coordonnatrice-Pays de l’ONUSIDA, le Dr. Christine Mbonyngingo, en exhortant la Première Dame à s’impliquer dans la lutte contre cette pandémie.

Selon elle «le VIH/Sida est un obstacle majeur au développement, au progrès et à la stabilité des communautés car, il affecte tous les secteurs de la vie d’une nation. S’il y a un engagement au plus haut sommet de l’Etat, nous pouvons arriver à inverser la courbe de la contamination du VIH dans le pays », a-t-elle ajouté.

Impressionnée par les données mondiales et nationales présentées par la Coordonatrice-Pays de l’ONUSIDA, Mme Chantal Djotodia s’est engagée à combattre le VIH et le Sida, afin de « sauver les frères et sœurs qui souffrent de cette pandémie. Si ma population est malade, je suis aussi malade », a déclaré la Première Dame de Centrafrique, Mme Chantal Djotodia pour exprimer son engagement à combattre cette pandémie qui sème la désolation au sein de la population Centrafricaine. « Nous devons aller vite et passer au concret », a souhaité Mme Chantal Djotodia.

D’après les données présentées par le Coordonatrice-pays de l’ONUSIDA, sur le taux de prévalence de 4,9% dans la population générale, les femmes et les jeunes filles sont les plus exposées. « 2% des jeunes filles de 15-17 ans sont infestées contre 0,0% des garçons. 3,1% jeunes filles de 18-19 ans sont infectées contre 0,5% des jeunes hommes. De 20-22 ans, les filles totalisent 5,1% contre 1,2% des garçons et de 23-24 ans, on note 7,2% des jeunes femmes infectées contre 1,4% chez les jeunes-hommes. Pour dire que les jeunes femmes sont infectées 6 fois plus que les jeunes hommes », a présenté Dr. Christine Mbonyngingo.

Pour la Coordonatrice, le programme prioritaire du moment, concerne la sensibilisation au dépistage y compris dans les sites des déplacés, la sensibilisation pour l’utilisation systématique et correcte des préservatifs, l’éducation à la consultation prénatale afin d’éliminer la transmission du VIH parent/enfant, la lutte contre la stigmatisation, les viols et la violence sexuelle, le suivi des Personnes vivant avec le VIH et la mobilisation des ressources pour la prise en charge.

Cette rencontre a permis aux deux personnalités d’identifier comme priorités les actions qui visent à l’élimination de la transmission du VIH parents/enfants et la réduction des nouvelles infections parmi les jeunes.

Fridolin Ngoulou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !