retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CentrafriqueSibut et Dékoa : rupture des ARV depuis 2 mois

Remastpca | Centrafrique | 08/02/2014 | Lire l'article original

BANGUI, 8 Févier (REMASTP-CA) - La préfecture de la Kemo, notamment les villes de Sibut et de Dékoa manquent des Antirétroviraux (ARV) depuis 2 mois, plongeant ainsi les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) dans une psychose profonde.

Prise ARV

Selon Boh Ibrahim Victor, président local du réseau des PVVIH, la ville de Dékoa manque des ARV depuis 2 mois. « L’approvisionnement tarde à venir et les patients sous ARV (30) sont très inquiets », a-t-il déclaré dans un entretien téléphonique avec le REMASTP-CA. Pour lui, le rapport mensuel de la dispensation a été transmis au comité préfectoral depuis le 20 janvier, annonçant l’épuisement du stock des molécules.

M. Boh Ibrahim justifie la rupture par le fait qu’il est difficile pour cette période de crise sécuritaire d’acheminer les produits vers les centres de prise en charge, surtout dans les provinces où l’insécurité est encore généralisée. Par ailleurs, les ARV pédiatriques sont disponibles et n’ont pas encore connu de rupture après celle de 2013.

Dr. Marie Laure Yété, Expert de la gestion pharmaceutique du programme VIH a indiqué que son service n’a pas encore reçu les rapports de Dékoa et de Sibut dont il est difficile de savoir si la ville est en rupture. « Nous avons un stock. Dès que nous aurons le rapport, nous allons programmer le ravitaillement », a-t-elle souligné.

Fridolin Ngoulou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !