retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleUne épidémie de rougeole fait trente-trois décès

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 27/01/2020 | Lire l'article original

Se basant sur des données enregistrées dans différents districts sanitaires du pays, le ministre de la Santé, Pierre Somse, a indiqué, vendredi, que des milliers d'enfants sont atteints de rougeole. « Les statistiques sont alarmantes », à en croire le Dr Pierre Somse, car « en 2018, 241 cas ont été enregistrés tandis que 3. 653 cas enregistrés dans la période 2019, début 2020, avec 53 décès. Plusieurs cas sont signalés dans les villes provinciales du nord et du centre telles que Paoua, Vakaga, Nana-Gribizi, Batangafo, Bocaranga, Ngaoundaye et Bambari ».

En effet, les données épidémiologiques de la période allant de février 2019 à janvier 2020 indiquent que le pays a enregistré trois mille six cent cinquante-trois cas de rougeole parmi lesquels on compte trente-trois décès dans les vingt-quatre districts sanitaires.

Face à cette situation, le ministère de la Santé « déclare officiellement l'épidémie de la rougeole en République centrafricaine ». Sans attendre, le gouvernement et ses partenaires ont déjà mis en place une stratégie de riposte contre la maladie en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l'Enfance (UNICEF).

« Cette situation est due à l'accumulation des cas non-vaccinés. Avec les partenaires de la vaccination œuvrant dans les districts affectés, des ripostes localisées sont organisées. Vingt-quatre districts de santé sur les trente-cinq que compte le pays ont un risque élevé pour une épidémie de rougeole », a fait savoir le ministre de la Santé.

« Pour identifier la rougeole, chers parents, il suffit de constater qu'il y a un écoulement nasal, accompagnée d'une conjonctivite avec larmoiement, le gonflement des paupières, rougeur des yeux et gêne à la vue de la lumière, une toux, une grande fatigue, une forte fièvre oscillant entre (39-40°C) », a indiqué le membre du gouvernement.

Enfin, il a exhorté les parents au respect des mesures d'hygiène et à faire vacciner leurs enfants de 0 à 59 mois contre la rougeole. « Le vaccin est le seul moyen de lutter contre la maladie », a-t-il conclu.

Par Yvette Reine Nzaba

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !