retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

MadagascarCovid-19 - Les CHU d'Anosiala et d'Andohatapenaka presque vides

Madagascar tribune | Madagascar | 06/05/2020 | Lire l'article original

De nombreux patients guéris du Covid-19 ont quitté les centres hospitaliers universitaires (CHU) d'Anosiala et d'Andohatapenaka. Ces deux CHU sont maintenant presque vides, selon nos sources auprès de ces hôpitaux.

« Il ne reste que trois malades sous traitement dans notre établissement. Dès l'apparition du coronavirus, les autres services comme la pédiatrie, les urgences et la médecine générale ont été temporairement suspendus, le l'hôpital s'est consacrés uniquement aux cas du Covid-19 », selon notre source. Le CHU d'Anosiala ne pourra accueillir que des patients atteints du coronavirus jusqu'à la déclaration de la fin de l'épidémie dans tout le pays. Sa capacité d'accueil en terme de lits disponibles va jusqu'à cent malades.

Les revenus de l'hôpital ont chuté considérablement à cause de cette impossibilité de traiter d'autres maladies en dehors du coronavirus, cependant l'Etat aurait promis d'allouer des subventions à cet établissement. Le CHU d'Anosiala annoncé comme centre de référence du Covid-19 dès le mois de janvier a accusé d'un lourd déficit, entre les dépenses en nourriture, médicament, équipement à usage individuel de protection pour le personnel médical et les personnes provenant de l'étranger suspectées de coronavirus et mises en observation dans ce CHU avant la fermeture totale des frontières. Toutefois, depuis le premier cas confirmé de Covid-19 dans le pays, l'Etat a pris le relais et s'est charge des dépenses liées à la prise en charge des patients traités et des sujets suspectés de la maladie dans tous les hôpitaux du pays.

Pour le CHU d'Andohatapenaka, il ne reste que cinq malades du Covid-19 encore sous traitement. Hier, trois personnes présentant des symptômes similaires à ceux du coronavirus viennent d'y être admises en attendant le résultat de leur test de dépistage selon notre source auprès de cet hôpital. Tous les autres unités de soin dans cet hôpital ont également dû être arrêtés pour se consacrer uniquement au Covid-19. « Le CHU d'Anosiala possède une cinquantaine de lits pour prendre en charge les malades de coronavirus mais, nous n'avons pas eu plus d'une quarantaine de patients hospitalisés jusqu'ici », confie notre source.

Le CHU mère et enfant d'Ambohimiandra et le CHU Befelatanana prennent aussi en charge les malades du Coronavirus à Antananarivo.

Selon le dernier bilan recueilli auprès du centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 (CCO-Covid-19), hier, Madagascar n'a enregistré aucun nouveau cas depuis dimanche jusqu'à hier à midi. Le nombre total des cas enregistrés dans le pays est de cent cinquante et un (151), avec quatre vingt dix-neuf (99) cas de guérisons. Il ne reste ainsi que cinquante-deux (52) malades sous traitement dans tout Madagascar.

Fano Rasolo

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !