retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

SénégalEtats-Unis d'Amérique - Le Covid emporte 37 sénégalais

Sud Quotidien | Sénégal | 13/05/2020 | Lire l'article original

A l'instar des autres communautés vivant aux Etats-Unis, les Sénégalais présents dans ce pays ont déjà payé un lourd tribut au Covid-19. A la date de lundi 12 mai, au moins 37 Sénégalais sont décédés depuis le début de la pandémie en Amérique.

Selon le Consul général du Sénégal à New-York, El Hadj Ndaghane Ndaw, 27 des décès constatés sont survenus à l'hôpital ; alors que huit parmi les victimes ont perdu la vie à domicile. Le Consul précise cependant que seuls 16 sont officiellement déclarés morts de Covid-19. La répartition géographique des pertes est le reflet de la présence des Sénégalais sur le territoire américain.

C'est ainsi que New York, leur principal port d'entrée, compte 20 sur les 37 décès connus. Toutes les autres parties du pays d'accueil à l'exception de la côte ouest, ont connu entre deux (Cincinnati, Colombus, dans l'état de Maryland et à New Jersey) à un (Atlanta victime de meurtre, Chicago, Denver, Jacksonville, FL, Louisville, New Orleans, Raleigh, NC et San Francisco) qui ont disparu en l'espace de moins de trois mois. Même si le chiffre officiel signale seulement 16 victimes du Coronavirus, il est impossible de considérer que les 21 autres sont morts d'autres maladies en de deux mois.

Comme les autorités américaines viennent de l'admettre pour l'ensemble des victimes de toutes les communautés dans le pays, le nombre officiellement considéré de victimes du Covid-19 est largement en deçà du chiffre réel. Il ne serait pas exagéré de penser que beaucoup, (si ce n'est pas tous), parmi les huit qui sont morts à domicile, étaient atteints du Covid-19. Autre fait à prendre en compte dans ce qui apparait comme une mauvaise détermination du certificat de genre mort est la panique dont avaient fait montre les services des districts sanitaires comme celui de New York. Au début de la crise, face au débordement des hôpitaux, les ambulances dans certaines villes répondaient très rarement ou tardivement, aux appels de détresse.

Pour les mêmes raisons de débordements, un nombre important de malades qui se présentait aux urgences des hôpitaux était renvoyé à la maison si leurs symptômes ne paraissaient pas très graves. Autres raison qui faisait le caractère officiel de la détermination de cause de décès était importante est qu'au sein même du comité de gestion de l'aide aux Sénégalais victimes du Covid-19 que le gouvernement du Sénégal a mis en place au niveau local, la détermination du genre de mort avait une certaine connotation financière.

Selon un communiqué de l'ambassade du Sénégal à Washington, sur les 178 millions de francs Cfa envoyés en Amérique, les bénéficiaires étaient retenus ainsi qu'il suivit : «les familles des Sénégalais décédés du Covid-19 recevront chacune 2000 USD, les malades 600 USD, les personnes en transit (sic) 500 USD et les étudiants non boursiers 200 USD.»

Selon des sources bien informées ayant pris part aux premières délibérations du comité gestion de l'aide, certaines autorités sénégalaises locales ne voulaient prendre en charge parmi les décès que ceux qui sont officiellement considérés morts du Covid-19. Mais après de longs débats, il a été retenu que les autres morts suspects seront inclus dans le décompte.

Dame BABOU

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !