retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonJournée internationale de sensibilisation à l'Albinisme : Le cas Rinaldi Abagha en relief

Gabon Review | Gabon | 15/06/2020 | Lire l'article original

L'association Stop aux crimes rituels (Sacri International) à attirer l'attention de la communauté internationale, le 13 juin, sur les persécutions et discriminations récurrentes dont sont victimes les personnes atteintes d'albinisme. Le cas de Rinaldi Abagha, trois ans, atteint d'une forme légère de cette pathologie, enlevé depuis plusieurs mois, a été évoqué par cette organisation à l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme.

6e Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme
« Made to shine (fais pour briller) ». C'est sur ce thème que s'est célébrée la 6e Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme. © Tsvangirayi Mukwazhi / AP

Les albinos sont victimes d'une «vague sans précédent d'attaques brutales» alimentée par des pratiques rituelles et la passivité des autorités, dénonçait, Amnesty International. La donne semble n'avoir pas changé puisqu'ici. A l'occasion de la 6e Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme, célébrée le 13 juin dernier, l'association Stop aux crimes rituels (Sacri International) est montée au créneau pour dénoncer et attirer l'attention de la communauté internationale sur les persécutions et discriminations récurrentes dont sont victimes les personnes atteintes de cette maladie dans de nombreux pays africains.

Pour Sacri International, l'année 2020 ne déroge pas à ce sinistre constat puisqu'il y a cinq mois, l'enfant Rinaldi Abagha, âgé de trois ans et atteint d'une forme légère d'albinisme est porté disparu au village Ebbé Aba, situé à 6 km de Bitam, au nord du Gabon. «La disparition inquiétante de cet enfant depuis le 12 janvier 2020 vient malheureusement s'ajouter à la liste déjà trop longue des disparitions inquiétantes dont l'issue macabre est l'assassinat avec prélèvement d'organes à but mystico-religieux et dont le Gabon est l'un des pays africains les plus fortement touchés par ce fléau», a rappelé cette association.

Profitant de cette célébration consacrée particulièrement à la sensibilisation, Sacri International «exhorte les autorités africaines à prendre de véritables mesures pour lutter contre le fléau des crimes à caractère rituel dont les personnes atteintes d'albinisme sont les principales victimes». Elle plaide pour la mise en place d'une «Ligue contre les crimes rituels pour la dignité humaine». Ceci, conformément aux conclusions du Colloque de l'Unesco sur les «Causes et moyens de prévention des crimes rituels et des conflits en Afrique centrale» tenu à Libreville de juillet 2005.

Sacri International indexe également les «croyances moyenâgeuses» et appelle les populations africaines à en sortir pour «mettre fin aux discriminations et persécutions envers les albinos qui, pour rappel, ne disposent d'aucun pouvoir surnaturel en dehors de celui de vivre dans le respect de la dignité humaine».

Depuis 2014, le 13 juin, est célébrée la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme. Pour cette année, le thème retenu est, «made to shine (fais pour briller)». Une thématique choisie pour célébrer et mettre en avant les réalisations et le succès des personnes atteintes d'albinisme, malgré de nombreux défis auxquels elles font face.

Désiré-Clitandre Dzonteu

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !