retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireCovid-19 : Les cas de décès ne sont plus l'apanage des personnes âgées selon Dr Edith Kouassy

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 23/06/2020 | Lire l'article original

Dr Edith Kouassy, conseillère technique du ministre de la Santé, a fait remarquer que « les décès liés à la pandémie ne sont plus l'apanage de personnes âgées ou présentant des pathologies chroniques ». La preuve en est qu'un jeune de 35 ans, a-t-elle révélé, sans antécédents et pathologies connues, est décédé après avoir été déclaré positif à la covid 19. Aujourd'hui, a-t-elle précisé, toutes les classes d'âge, les catégories socio-professionnelles sont exposées.

C'était hier, au cours du point de presse quotidien au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, au Plateau, en présence de Hien Sié Yacouba, maire d'Adiaké. La représentante du ministre de la Santé a attiré l'attention sur la forte circulation du virus dans les communautés et en particulier dans le Grand Abidjan.
Même si, comparativement à la semaine écoulée, elle a fait constater une tendance à la baisse chez les sujets et un grand pourcentage de personnes guéries. Toutefois, Dr Edith Kouassy a appelé une nouvelle fois au respect des mesures édictées.

22 personnes refoulées à la frontière de Ouangolo

Le ministère de la Défense et celui de la Sécurité, par la voix du Commissaire Bleu Charlemagne, ont rappelé que les principales activités des forces de défense et de sécurité se poursuivent. A cet effet, Bleu Charlemagne a indiqué que toutes les mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence sur le terrain sont en vigueur. Il s'agit notamment des patrouilles de contrôle, du respect des mesures sécuritaires et sanitaires barrières, notamment le port obligatoire du masque, l'interdiction des attroupements plafonnés à cinquante personnes dans le Grand Abidjan et à deux-cent personnes à l'intérieur du pays.

Il a évoqué le renforcement de points d'entrée et de sortie du Grand Abidjan et l'interpellation des vendeurs ambulants de masques usagers ainsi que la surveillance et le contrôle accru de nos frontières aériennes, maritimes et terrestres. Dans ce cadre, a déclaré le commissaire Bleu, le commissariat mixte de Ouangolodougou, dans la préfecture de police de Korhogo, a interpellé 22 individus de diverses nationalités en provenance du Burkina Faso pour plusieurs villes ivoiriennes. « Il s'agit de 14 hommes, sept femmes et un garçon qui ont été refoulés au poste frontière de Gnindélé sans incident, pour violation des mesures portant fermeture des frontières », a-t-il précisé.

Pour sa part, le maire d'Adiaké, vice-président de l'Union des villes et communes de Côte d'Ivoire, est revenu sur les actions menées dans sa municipalité pour circonscrire la pandémie. Selon lui, ces actions se situent à deux niveaux, à savoir la mise en œuvre des mesures barrières et les activités sociales pour soutenir les populations dans la lutte contre le coronavirus. Concernant le premier point, Hien Sié Yacouba a indiqué qu'une campagne de sensibilisation via tous les canaux disponibles est menée.

Elle est faite avec l'aide des griots, via les associations, les réseaux sociaux locaux, la radio Adiaké Fm. Les populations ont été informées sur la pandémie avant que la municipalité procède à l'équipement des points stratégiques de la ville en dispositifs et matériels de lutte. Des masques de protection ont été remis, entre autres, aux forces de sécurité, ainsi que du matériel de mobilité pour assurer la protection des populations. Quant au second volet de la lutte, à savoir le plan social, le maire a rappelé que son conseil a procédé à la distribution de vivres et non-vivres aux personnes défavorisées.

Grâce au ministère de la Solidarité et de la Cohésion sociale, au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et à des mécènes tels que Magic Système et l'Union européenne, Adiaké a pu se mettre à l'abri de la pandémie en enregistrant qu'un seul cas. Par ailleurs, Hien Sié Yacouba a invité les populations au travail dans le strict respect des mesures barrières parce qu'il faut que l'économie reprenne son envol.

Hervé Adou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !