retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonGabon : La gouvernance hospitalière expliquée aux blouses blanches par le Dr Obiang Ndong

Gabon Review | Gabon | 13/10/2020 | Lire l'article original

Le ministre de la Santé, Guy-Patrick Obiang Ndong, a réuni, le 12 octobre, au Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul) les principaux responsables de l'administration centrale, des structures sanitaires du pays et les partenaires sociaux. Objectif : expliquer la gouvernance hospitalière et la politique sanitaire souhaitées par le gouvernement, ainsi que les attentes, autant de la population que des autorités du pays.

Depuis sa nomination au poste de ministre de la Santé, l'ancien Secrétaire général de ce département, Guy-Patrick Obiang Ndong, s'attèle à imposer une nouvelle dynamique. Le 12 octobre, il a réuni à Libreville l'ensemble des responsables de l'administration et des structures sanitaires publiques du pays pour présenter la gouvernance et la politique sanitaire souhaitées par le gouvernement. Il a également indiqué les attentes du gouvernement et des populations pour ce secteur stratégique, garant de la bonne santé et de la vitalité de la population.

Appelant à inverser la courbe lors de cette session de sensibilisation sur la politique générale du gouvernement en matière de santé publique, et sans langue de bois, Guy-Patrick Obiang Ndong s'est d'abord livré à un véritable réquisitoire à l'endroit des gestionnaires des établissements de santé du pays. Ceci, d'autant plus que la qualité du service est de plus en plus décriée par la population.

Dans ce contexte de recherche de l'amélioration de l'accès aux soins de santé de qualité, il a invité chacun des intervenants, à son niveau, à marquer plus de détermination et d'engagement. «Chacun de nous doit réaffirmer sa détermination à permettre la mise en œuvre du plan d'action prioritaire 2020-2022 que j'ai présenté et dont les actions déclinées visent le renforcement du cadre réglementaire, la poursuite et l'intensification de la lutte contre la Covid-19, la gouvernance des structures sanitaires, l'amélioration de l'offre de soins, la gestion du médicament, l'opérationnalisation des départements et des régions sanitaires, la gestion des ressources humaines en santé, le développement de la médecine préventive et le renforcement de l'offre de soins des établissements spécialisés», a-t-il déclaré.

Avant cette invite, Guy-Patrick Obiang Ndong a présenté les grands axes sous-tendant la politique sanitaire nationale. Ils portent essentiellement sur le renforcement de la performance de l'accès et l'offre de soins, le renforcement des plateaux techniques des structures hospitalières de deuxième et de troisième niveau, la surveillance des maladies émergentes et infectieuses, le déploiement des centres de diagnostic dans toutes les provinces et la réhabilitation de l'ancien hôpital pédiatrique d'Owendo. Ce dernier sera transformé en Institut de maladies infectieuses.

Au terme de la rencontre, un appel à une prise de conscience collective pour l'amélioration de la qualité de l'accueil, l'accès aux soins et la prise en charge des patients dans les établissements sanitaires publics, autant à Libreville qu'à l'intérieur du pays, a été lancée par le ministre de la Santé.

Désiré-Clitandre Dzonteu

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !