retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

BéninAcquisition de réactifs, consommables et poches à sang : Un milliard de FCfa décaissé au profit de l'ANTS

Actu Bénin | Bénin | 15/10/2020 | Lire l'article original

Pour faire face au flux massif de sollicitations en matière de réactifs, consommables et poches de sang, le gouvernement a décidé d'apporter une bouffée d'oxygène à l'Agence nationale pour la transfusion sanguine (Ants). Le Conseil des ministres du mercredi 14 octobre 2020 a débloqué une importante somme pour appuyer cette structure.

Il ne se passe plus un mercredi sans que le gouvernement ne se porte au chevet du secteur de la santé. Il vient de mettre une enveloppe d'un milliard de francs Cfa à la disposition de l'Agence nationale pour la transfusion sanguine (Ants) pour l'acquisition de réactifs, consommables et poches à sang. Cela, pour lui permettre de poursuivre sans risque d'interruption ses prestations, notamment au profit des femmes en âge de procréer et des enfants.

La décision témoigne bien de l'importance que le pouvoir central accorde à ce secteur. En effet, l'évaluation de la situation au niveau de l'Agence fait ressortir que, généralement, entre le mois d'octobre et la fin du premier trimestre de l'année suivante, elle fait face à un accroissement de ses besoins en intrants spécifiques. Les cibles prioritaires sont les femmes en âge de procréer et les enfants.
Ce sont des catégories sensibles et pour lesquelles le gouvernement, dans la droite ligne de la protection des couches vulnérables, a mis en place des programmes dans le domaine de la santé.

Un tel investissement au profit de ce Centre n'est pas monnaie courante, c'est pour cela qu'il faut louer cet effet du régime du Nouveau départ. Cet investissement permettra de prévenir et d'éviter les drames qui surviennent dans ce sous-secteur.
Le ministre de la Santé et celui de l'Economie et des finances, accompliront les diligences nécessaires à cet effet. Ce qui reste à faire est d'inciter les Béninois, notamment les donneurs de sang à valoriser cet effort du gouvernement en accomplissant le geste du don de sang afin que les objectifs soient atteints.

Joël Samson Bossou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !