retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-Brazzaville20e Concours d'Agrégation de Médecine - Légère baisse du taux de réussite

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 13/11/2020 | Lire l'article original

81,53 % est le taux de réussite au 20e concours d'agrégation de médecine et disciplines associées du Conseil africain et malgache de l'enseignement supérieur (Cames) tenu à Brazzaville du 2 au 11 novembre. Un léger recul comparé à la précédente édition, organisée en 2018 au Gabon, avec 83% de succès en termes de résultats, a rappelé le Pr Aurélien Sosso, coordonnateur des jurys.

Après dix jours d'intense activité scientifique, les candidats au 20e concours d'agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales ont été récompensés. « Il y a 217 admis sur 261 candidats », a déclaré le coordonnateur des jurys, le Pr Aurélien Sosso, donnant lecture des résultats, le 11 novembre à Brazzaville.

La succession des candidats sur le podium, pour recevoir les diplômes, a permis de constater que l'université Cheik-Anta-Diop de Dakar (Sénégal) a pris de l'ascendant sur l'ensemble des spécialités. En dehors de la légère régression du taux de réussite, le secrétaire général du Cames, le Pr Fernand Batchi, a souligné le fait qu'il y a augmentation du nombre de candidats, signe que le concours attire les cerveaux : 201 candidats en 2016, 261 en 2018 et 287 en 2020, a-t-il rappelé.

Sur les distinctions, l'enseignant-chercheur de l'université Joseph Ki-Zerbo du Burkina Faso, Sosthène Ouédraogo, a été sacré meilleur lauréat du concours. Plusieurs autres enseignants-chercheurs, chercheurs et personnalités, ont été décorés dans l'Ordre international des palmes académiques du Cames dont le ministre de l'Enseignement supérieur Bruno Jean Richard Itoua.

Clôturant les travaux de ce 20e concours d'agrégation de médecine et disciplines associées, le ministre d'Etat Henri Djombo, représentant le Premier ministre, a salué la qualité du travail abattu. « Le concours vient de mettre à la disposition des services de santé et de l'enseignement supérieur de nouveaux maîtres de conférence. Ayez permanemment conscience de l'espoir placé sur vous et contribuez efficacement à l'offre des soins de qualité aux populations », a-t-il exhorté.

En rappel, cette année le Congo vient d'abriter pour la troisième fois le concours d'agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales après 1984 et 2008.
L'idée du concours d'agrégation pour le recrutement des enseignants est née en 1974 à la suite d'une enquête sur le statut du personnel enseignant africain confronté aux difficultés en matière de promotion hypothéquée par des blocages liés soit à l'inadaptation du système de recrutement soit à l'absence des structures adéquates. L'accès aux fonctions de maître de conférence était en effet subordonné à la réussite au concours français d'agrégation.

A la clôture de ce 20e concours, le secrétaire général du Cames, le Pr Bertrand Batchi, a appelé à poursuivre les efforts de modernisation de l'enseignement supérieur.

Rominique Makaya

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !