retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleFormation des enquêteurs dans la surveillance épidémiologique

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 17/11/2020 | Lire l'article original

Le Laboratoire national de santé publique (LNSP) a abrité du 13 au 14 novembre, un atelier de formation des enquêteurs impliqués dans le projet surveillance et recherche épidémiologique au Congo.

Cette rencontre visait à conscientiser les enquêteurs sur les aspects liés à la lutte et la prévention contre la grippe et les autres syndromes fébriles ; générer progressivement des évidences, les données qui permettront aux pouvoirs publics de prendre des décisions en se fondant sur les réalités du pays.
« C'est un projet assez ambitieux qui veut relancer les activités de surveillance de la grippe et de quelques autres syndromes fébriles au Congo. On a commencé avec les hôpitaux et Centre de santé intégré (CSI) », a indiqué le Dr Felix Koukouikila, responsable du projet.

« A Brazzaville, on va commencer avec quatre centres de santé, le Centre hospitalier et universitaire (CHU), l'hôpital Blanche Gomes, le CSI Marien Ngouabi et le CSI de Madibou. Pour PointeNoire, les plus grands hôpitaux Loandjili et Tié-Tié. On a aussi choisi l'hôpital de base de Gamboma pour le département des Plateaux », a-t-il expliqué.

De son côté, Joachim Edziélé, médecin évoluant à l'hôpital de Gamboma, a salué l'organisation de cette formation. « Nous avons compris que la surveillance est un élément capital dans le système de santé. Et, par rapport aux problèmes actuels, la surveillance qui sera basée essentiellement sur la recherche de la grippe est très capitale compte tenu de la circonstance dans laquelle nous sommes aujourd'hui », a-t-il déclaré.

Clôturant les travaux, le Pr Fabien Roch Niama, directeur général du LNSP, s'est adressé aux participants en ces termes : « Vous voici au terme de votre formation de deux jours pendant lesquels vous avez eu l'occasion de discuter des choses que vous connaissez déjà et que vous avez trouvé un consensus sur la façon dont ce projet va être mis en œuvre. Nous espérions simplement qu'une fois repartis chez vous, vous ferez de votre mieux pour que nous atteignons les objectifs que vous vous êtes fixés. »

Guillaume Ondzé

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !