retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounSanté publique : le Minsanté lance une croisade contre la fistule obstétricale qui touche 20 000 femmes

StopBlaBlaCam | Cameroun | 23/11/2020 | Lire l'article original

Le ministre de la Santé publique (Minsanté), Malachie Manaouda, de concert avec sa collègue des Affaires sociales (Minas) et l'Agence des Nations unies pour la santé sexuelle et reproductive (UNFPA), vient de lancer une campagne nationale de solidarité en vue de l'élimination des fistules obstétricales.

D'après l'enquête à indicateurs multiples par grappes menée en 2018, cette pathologie affecte chaque année 2000 nouvelles femmes, qui sont plus de 20 000 dans tout le Cameroun. La même enquête constate que près de 6000 femmes meurent chaque année pendant la grossesse ou en donnant la vie. Et parmi celles qui survivent, en moyenne 20 s'en sortent avec des complications dont la plus grave est la fistule obstétricale.

Pour la représentante de l'UNFPA, Siti Batoul Oussein, il y a urgence à accélérer les interventions. « Tous ensemble, redonnons le sourire à ces filles, à ces femmes qui en souffrent encore », s'engage Malachie Manaouda. Surtout que, pour la Minas, Pauline Irène Nguene, « la femme atteinte de fistule obstétricale perd la capacité à s'occuper de ses enfants ».

L'UNFPA entend s'impliquer dans cette campagne nationale en aidant le gouvernement dans la réalisation de 500 opérations chirurgicales, en s'investissant dans le renforcement des capacités des formations sanitaires et dans la formation des personnels de santé. L'organisme onusien intervient aussi pour la réintégration socioéconomique des femmes libérées du fardeau de la fistule obstétricale.

D.M.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !