retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounRégion du Centre : 1500 nouveau-nés décédés depuis janvier 2020

StopBlaBlaCam | Cameroun | 01/12/2020 | Lire l'article original

D'après les chiffres révélés par la délégation régionale de la Santé publique du Centre, au cours de la campagne de sensibilisation menée il y a quelques jours sur la santé maternelle et infantile, au total 124 femmes ont perdu la vie en accouchant depuis le 1er janvier 2020.

Au cours de la même période, 1500 nouveau-nés sont morts dans la région siège des institutions républicaines. Pour le coordonnateur régional de la santé mère-nouveau-né-adolescente, Dr Noël Vogue, le nombre de « décès des nouveau-nés reste élevé ».
Il explique que ces nouveau-nés sont décédés à la suite des pathologies n'ayant pas été prises en main lors des visites prénatales. Justement, cette campagne menée avec l'appui de l'Unicef, et qui cible les femmes et les enfants, a vocation à mettre en lumière l'importance des consultations prénatales, surtout en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

« Nous constatons qu'en dehors de la Covid-19, qui a entraîné la réticence de certains patients à se rendre à l'hôpital, il y a l'ignorance qui persiste dans la population. La rumeur qui éloigne les familles des formations sanitaires. Cet éloignement risque d'aggraver cette situation, à la fois chez les mamans, les nouveau-nés, les adolescents et les prématurés », relève Dr Nöel Vogue.
Ce dernier regrette que « des dispositions particulières ne soient pas vraiment prises. En éthique de grossesse et d'accouchement, il est dit qu'il faut un plan de préparation à l'accouchement. Les femmes doivent se rendre dans les formations sanitaires où il y a le personnel qualifié ».

Afin de la protéger, le spécialiste suggère à « la femme enceinte, elle-même et sa famille de prévoir des donneurs de sang parce que, c'est une cause de décès. En raison des saignements lors de l'accouchement, plusieurs en meurent. Et c'est souvent dû au manque de donneurs ».

D.M

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !