retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounPlus de 2000 cas de coronavirus enregistrés en un mois au Cameroun

StopBlaBlaCam | Cameroun | 03/12/2020 | Lire l'article original

La maladie à coronavirus (Covid-19) reprend du poil de la bête au Cameroun, où plus de 2 000 personnes ont été diagnostiquées positives en l'espace d'un mois.

« A l'analyse du nombre de cas confirmés, nous nous situons à 22 103 au 1er novembre 2020. Un mois après, ce 1er décembre, nous sommes passés à 24 189, soit 2 086 cas confirmés en l'espace de 30 jours. Par simple division, la moyenne vous donne plus de 69 cas par jour, ce qui reste tout de même préoccupant et invite à plus de vigilance et de sérieux », a déclaré le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, lors d'une conférence de presse ce mardi à Yaoundé.
Des données qui laissent voir un regain de la maladie alors que le Cameroun fait partie des pays ayant le mieux assuré la gestion de la pandémie, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon le ministre, ces chiffres sont révélateurs des régions de l'Ouest et du Littoral où des poches de réémergence du virus ont été découvertes. D'autres alertes sont également émises par d'autres régions et le spectre d'une vague de nouvelles contaminations n'est pas à exclure. Une situation due en grande partie au relâchement dans l'application des mesures barrières édictées dans le cadre de la riposte contre la Covid-19.
Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, avait tiré la sonnette d'alarme lors de la réunion d'évaluation de la stratégie gouvernementale de lutte contre la Covid-19 le 19 novembre.

« Nous nous retrouvons dans une situation peu confortable que nous aurons pu éviter. En cette circonstance, le respect strict des règles barrières est la seule alternative de protection individuelle et collective efficace », affirme le Minsanté, appelant les populations à renouer avec les réflexes des premiers jours pour endiguer la propagation du virus. Dans le même sillage, il invite les autorités traditionnelles, les leaders religieux et associatifs à reconsidérer les dispositifs sanitaires des premières semaines de la riposte et recommande aux maires de réactiver et d'intensifier les opérations de sensibilisation dans leurs communautés respectives.

P.N.N

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !