retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

SénégalAcquisition de vaccin anti-Covid - Le Sénégal met la machine en marche

Sud Quotidien | Sénégal | 13/02/2021 | Lire l'article original

La nouvelle n'a pas surpris sur le choix du vaccin anti-Covid chinois pour le Sénégal. Tous les éléments étaient réunis pour l'acquisition de ce vaccin qui répond à la situation actuelle du pays.

La population n'en attendait pas moins du Sénégal sur l'entrée du vaccin chinois anti-Covid dans le pays. Avec l'absence de logistique de pointe pour la conservation des vaccins Pfizer et Sanofi, la seule alternative qui s'offrait au Sénégal dans cette stratégie parallèle de faire vacciner une partie de sa population sur fonds propre, demeurait celle du vaccin chinois dont la conservation répond aux normes existantes dans le pays.

Toutefois, il est aussi important de renseigner que dès l'annonce de cet antigène, le ministre de la santé et de l'action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr avait vendu la mèche sur la toile avant de retirer le message quelques minutes après sa publication. A la demande de savoir si le Sénégal avait déjà fait son choix, Diouf Sarr avait laissé entendre qu'une comité a été mise en place et va statuer sur le choix du vaccin et la stratégie qui sera mis en place. Aujourd'hui, que l'annonce est tombée et que le Sénégal dispose déjà de 200 mille doses, la vaccination va démarrer avant la fin du mois de février.

Pour le directeur du service national de l'éducation et de l'information pour la santé (Sneips), le docteur Gueye, le travail réside dans la sensibilisation afin d'amener l'adhésion et l'acceptation de tous autour de la stratégie du Sénégal, a-t-il avancé hier, vendredi. Si le vaccin de sinopharm sera le seul dans cette première campagne de vaccination financée sur fonds propre par le Sénégal, il n'est pas exclu de voir une panoplie de vaccin surtout à Arn comme celui de Pfizer, Sanofi lors de la seconde qui va entrer dans le cadre de l'initiative Covax pilotée par l'Organisation mondiale de la santé (Oms) comme le stipule le document parcouru par Emedia.

A cet effet, le Sénégal pourrait bénéficier de matériels frigorifiques pour la conservation de ces antigènes. «Par ailleurs, en sus de ces doses achetées, le Sénégal attend également, d'ici fin mars, un lot de livraison de 1 million 296 mille doses pour sa campagne de vaccination sur le registre de l'initiative Covax, mais aussi sur plusieurs options autres que l'initiative Covax», a renseigné la source.

Pour rappel, le ministère de la Santé et de l'action sociale veut vacciner 3,5 millions de Sénégalais durant l'année 2021. Il s'agit, entre autres cibles, du personnel sanitaire au premier plan de la riposte, et des personnes âgées et vivant avec une poly pathologie afin de réduire la morbidité et la mortalité liées au coronavirus au Sénégal.

Denise ZAROUR MEDANG

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !