retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonCovid-19 : « Nous n'obligerons personne à être vacciné», assure Dr Obiang Ndong

Gabon Review | Gabon | 23/02/2021 | Lire l'article original

En prélude à l'arrivée des vaccins russe et chinois et le début de la première phase de la campagne de vaccination contre le coronavirus, le gouvernement, comme pour répondre aux appréhensions de certains, assure que la vaccination ne sera pas obligatoire et que des précautions seront prises en cas de complications à la suite de l'injection.

Après des pays tels que le Maroc, l'Algérie, l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Rwanda et la Guinée équatoriale qui a récemment administré 60 doses du vaccin russe Spoutnik V sur une base expérimentale, le Gabon devrait bientôt être l'un des pays du continent africain à offrir un moyen supplémentaire de prévention contre le Covid-19 à sa population. Actuellement, des mesures sont prises pour l'accueil des premiers flacons russes et les 100 000 doses promises par la Chine. Le gouvernement n'a pas officiellement communiqué la date du démarrage de la campagne de vaccination.

Mais d'ores et déjà, comme pour répondre aux appréhensions et tenter de rassurer la population dont certains doutent de l'efficacité de ces futurs vaccins, le ministre de la Santé a informé lundi 22 février que cette campagne de vaccination ne sera imposée à aucun Gabonais sur tout le territoire national. «Les personnes qui souhaiteront se faire vacciner le feront de manière volontaire. Nous n'obligerons personne à être vacciné», a en effet informé Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Toutefois, pour tenter de convaincre l'opinion de ce que les vaccins ne seront d'aucun danger et surtout que des précautions seront prises en cas de complications à la suite de la vaccination, le membre du gouvernement qui a évoqué un «consentement éclairé» des volontaires, a indiqué qu'actuellement, « des équipes travaillent à la mise en place d'un système de pharmacovigilance». L'objectif étant d'assurer une prise en charge rapide des personnes vaccinées ayant fait un rejet ou une allergie.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !